Actualités

Il y a 33 ans disparaissait Cheikh Anta Diop !

Written by Bara DIAW

Il y a 33 ans, l’éminent savant Cheikh Anta Diop rejoignait ses ancêtres. Que dire de l’Homme ? Un géant, une légende, un Homme à terme qui sera sanctifié et vénéré par l’Afrique entière, qui aura des temples où on lui fera des offrandes. Diop a refait de nous les Noirs, des Êtres humains. Il a comblé le vide de nos âmes, il nous a remis debout, il nous a réveillés. Une vie sacrifiée, un engagement « total, radical » comme il disait, pour que nous reprenions notre rôle de premiers humains et civilisateurs du monde, et par conséquent notre marche dans l’histoire.

Athée qu’il était, il n’aurait probablement pas aimé qu’on le dise mais nous pensons sincèrement qu’il a été envoyé par les ancêtres. Enfant déjà, il refusait le discours disant que les Noirs étaient inférieurs, il sentait au fond de lui que ce n’était pas vrai. Il est né préparé pour ce qu’il allait découvrir et ce qu’il allait faire. Il était porté, habité, possédé par une mission au-dessus de sa personne. Diop, avec son amour infini qu’il a eu pour nous, s’est attelé à nous sauver de toutes ces forces qui ne renoncerons jamais à nous détruire, à nous préparer pour affronter cette guerre totale qu’on nous mène depuis des siècles.

Au plus grand savant africain du 20e siècle, au père de l’historiographie africaine moderne, au père de la renaissance intellectuelle de l’Afrique, au père de la renaissance de la religion africaine, à l’ancêtre justifié qui a accompli la Maât et que Dieu écoute, nous disons 1000 fois merci.

Que Seish Anta Diop vive éternellement, à jamais.

Via : Lisapo ya Kama-Histoire Africaine

VOS CONTRIBUTIONS

Leave a Comment