Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

Concours nationaux, les voies de recours

L’enseignement supérieur public n’assure pas la réussite à tout le monde. Les étudiants sont orientés en masse dans les établissements supérieurs. De ce fait, ils dépassent leurs capacités d’accueil. L’université Cheikh Anta Diop de Dakar compte aujourd’hui plus de 80 000 étudiants. Ce qui rend difficile l’encadrement.

Ces conditions d’études impactent forcément sur le niveau des apprenants et leurs résultats. Avec un taux de 40 %, les cartouchards se multiplient. Pour ne pas se déconnecter des réalités de l’enseignement supérieur, la plupart jettent aujourd’hui leurs dévolus sur les concours nationaux. Dans le but de suivre les enseignements en toute quiétude dans des établissements où les effectifs sont maitrisés.

C’est la ruée vers les concours. Dès l’ouverture, les jeunes prennent d’assaut les lieux de dépôt. Ils y passent des heures. Cette année, le concours d’entrée de l’école de Douanes a reçu plus de 100 000 candidats.

Le concours de recrutement des élèves maîtres est ouvert depuis le 27 aout 2018 et devrait être clôturé ce vendredi 28 septembre 2018. Les étudiants désirant embrasser le métier d’enseignant se bousculent pour tenter leurs chances et surtout faire valoir leurs capacités intellectuelles.

Ces deux écoles ne sont pas les seules à susciter l’engouement du monde estudiantin. Certes, le concours d’entrée à l’Ecole nationale d’administration (Ena) n’est pas officiellement lancé mais les candidats s’activent déjà sur les réseaux sociaux. Les interrogations sont nombreuses sur la date d’ouverture. Comme quoi, l’attente est présentement pressante.

Ils n’hésitent même pas à s’attacher les services des experts en formation préparatoire. Pour ne pas être pris au dépourvu, ils suivent des cours de tests psychotechniques.

L’intérêt accordé à ces concours fait également l’affaire des vendeurs de fascicules. Particulièrement ceux qui occupent les trottoirs de l’Avenue Cheikh Anta Diop de Dakar. Leurs parterres sont garnis par divers documents, de différents concours susceptibles de contenir les épreuves des éditions précédentes.

Les candidats au concours d’entrée à l’Ecole supérieure polytechnique (Esp) sont déjà passés à l’acte. Ils étaient plus de 5000 à vouloir obtenir le ticket d’entrée.

Les concours sont aujourd’hui très courus par les étudiants qui les considèrent comme l’une des voies les plus sûres.

 

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.