-ActualitéBoite à outilsEn immersion

2e Institut à la UNE : École Centrale des Logiciels Libres et des Télécommunications

Fondé en 2009,l’Ecole Centrale des Logiciels Libres et des Télécommunications se classe parmi les meilleures écoles de TIC au Sénégal à ce jour. L’établissement d’enseignement supérieur privé forme les étudiants en Licence et Master, conformément au système LMD appliqué dans les plus grandes universités publiques comme privées au monde. Pour les besoins de la recherche, l’école dispose de trois laboratoires, celui de la Virtualisation et Cloud Computing dénommé V2C, un laboratoire de Technologie de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement et un labo pour Applications mobiles et Services du Dividende Numérique.

Filières offertes par l’Institut

 L’établissement d’enseignement offre aux étudiants des formations dans les spécialités suivantes : Administration Système Réseaux, Administration et Ingénieries du Libre, Télécommunication et Réseaux, Services et Réseaux de Communication, Télécommunication, Réseaux et Application. Bien qu’ayant adopté le système LMD, l’école Centrale des Logiciels Libres et des Télécommunications de Dakar ne propose pas encore de formation pour le doctorat.

Idée d’un institut par semaine

Dans le but de vous accompagner à faire votre choix d’orientation dans les établissements d’enseignements supérieurs au Sénégal, Info Etude vous propose chaque semaine un zoom sur une université ou institut de formation professionnelle. Nous rappelons qu’une université est une institution d’enseignements supérieur et d’études de recherches, constituée par la réunion de divers établissements nommés suivant les traditions « collèges » ou « facultés », « instituts de formation professionnelle » qui permet un enseignement aux élèves dans le cadre d’un programme commun. Cette semaine l’Institut Privée de formation et de recherche Médical de Dakar (IPFORMED) est à l’honneur !

Moussa Sow

Article a lire:  5000 enseignants sénégalais seront recruté en ligne

ARTICLES SIMILAIRES

commenter