Le Sénégal va accueillir  en Février 2018 la “Conférence sur le financement du partenariat mondial pour l’Éducation”, un événement qui va réunir plusieurs “acteurs de l’éducation” venus des quatre coins du monde. Simple coïncidence ou pas, cette rencontre sera organisée en pleine crise scolaire, dans un pays qui compte plus de 6 000 abris provisoires, un manque de 10 000 enseignants …  Quelle leçon peut donc donner le Sénégal à ses hôtes? L’investissement annoncé à coup de milliards servira-t-il à éradiquer ces abris provisoires, payer les indemnités des enseignants, régler la bourse des étudiants ou construire d’autres infrastructures scolaires ?

Pour rappel, le Sénégal est actuellement secoué par une crise scolaire qui est loin de prendre fin avec la grève des enseignants du moyen-secondaire et du supérieur, les manifestations des étudiants réclamant respectivement leurs indemnités et leurs bourses. Ces perturbations scolaires sont, malgré leur gravité, masquées par l’événement des 1er et 02 Février 2018 mais aussi par une séries d’actualités et de faits socio-politiques, comme toujours. Sacré Sénégal !

VOS CONTRIBUTIONS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here