Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

Réponse du Pr Macky Sall aux syndicats d’enseignants : le rameau d’olivier et le fusil de guerre

Abordant, ce mercredi, en Conseil des ministres, la situation dans le secteur de l’éducation, le chef de l’Etat a, dans un premier temps, mis l’accent sur la consolidation du dialogue social. Comme s’il jouait la carte de l’apaisement, Macky Sall a salué la tenue du Conseil interministériel d’évaluation des engagements vis-à-vis des syndicats d’enseignants et exhorté le Gouvernement, les acteurs de l’Education, à poursuivre les concertations régulières ainsi que le dialogue social permanent, en vue d’asseoir, un consensus durable, nécessaire au bon déroulement de l’année scolaire.

Cependant, poursuivant sa communication, il a réitèré son engagement déterminé à assurer, aux élèves et à leurs enseignants, des conditions adéquates d’études et d’exercice, selon les « capacités financières disponibles de l’Etat ».

C’est dire que le président de la République n’est pas encore prêt à satisfaire la principale doléance des syndicalistes liée à l’indemnité de logement. Ainsi qu’en atteste la radicalisation du ministre Serigne Mbaye Thiam qui a durci le ton sur les ondes de la Rfm dimanche passé suite aux concertations entre les enseignants et le Premier ministre.  « En faisant des propositions aux organisations syndicales, le gouvernement a montré sa bonne volonté. C’est aux enseignants de saisir la balle au rebond et de travailler à ce qu’il ait une année scolaire apaisée », avait recadré le ministre de l’Education nationale.

Dakaractu.com

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.