Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

PORTRAIT DE YAYE FILY DIOP LAUREATE CONCOURS GENERAL 2017: Les débuts ambitieux d’une ascension 

« J’ai l’ambition de servir mon pays à l’avenir et participer à son développement » déclare avec assurance la pensionnaire de la maison d’éducation Mariama Ba (MEMBA). Jeune mais pleine d’ambitions, l’élève en classe de 1ère S1, Yaye Fily Diop veut devenir ingénieur en pétrochimie à une époque où le pays a besoin de cadres dans ce domaine avec la découverte de plusieurs blocs pétroliers . La petite a du flair , elle a senti le coup.  « Je veux permettre au Sénégal de bénéficier pleinement de ses richesses » dit elle au bout du fil d’une voix douce, innocente mais optimiste.

Yaye Fily Diop n’a soufflé que 17 bougies .L’ancienne potache de l’école Immaculée Conception de Kaolack où elle a obtenu son certificat de Fin d’Etudes Élémentaires. Ce sésame à la poche, la kaolackoise quitte le Saloum royal pour l’ile mythique de Gorée à  la maison d’éducation qui porte le nom de sa référence : MARIAMA BA.

Cette année, elle a emboîté le pas à son ainée Maguette Gueno Ngom .Yaye Fily Diop est lauréate du Concours Général 2017 avec deux (2) accessits : 1er accessit en citoyenneté et droit de l’homme, également 1er accessit en géographie. Une grande fierté pour elle qui recevra son prix le 20 juillet au centre de conférences Abdou Diouf  de Diamniadio devant le président de la République Macky Sall et la légende Aminata Sow Fall .

Taille fine, teint noir , le sourire facile , la scientifique est une passionnée des jeux vidéos . A ses heures perdues, la connexion la détend et l’envoie dans un autre monde .Celui du numérique .Certes calme et sereine, elle a le courage de ses idées. Son patriotisme, sa passion pour les études et son engagement en tant que jeune renvoient à la déclaration choc de son idole Thomas Sankara ,le  14 mai 1983 s’adressant aux jeunes de Bobo Dioulasso : « Une jeunesse mobilisée est dangereuse, une jeunesse mobilisée est une puissance qui effraye même les bombes atomiques. Il y en a qui possède les bombes atomiques et qui ont des problèmes avec d’autres peuples qui, eux, ne possèdent pas la bombe atomique, mais pourquoi ils n’osent pas l’utiliser ? Parce qu’ils savent très bien, parce qu’ils savent très bien, que dans ces peuples que osent les attaquer, ils trouvent une jeunesse mobilisée, une jeunesse à mourir.».Yaye Fily aime cet homme : « Thomas Sankara est un leader que j’apprécie pour son auto-dépendance , son courage et sa simplicité. » dit –elle fièrement

La native de Kaolack aime la sape .Sa couleur préférée est le bleu. En vraie « Ndiobène », elle raffole avec gourmandise le Yassa Guinar et le Mbakhalou Saloum qui lui rappelle ses origines. La lauréate du concours général de cette année est une musulmane pratiquante selon son amie et camarade de la classe Première S2 Ndeye Awa Guèye: « Yaye Fily est une fille pieuse. On prie ensemble, on a observé le jeune ensemble. » .Pour cette dernière, la locataire de la chambre 33 mérite amplement ce prix : « Ça ne me surprend pas .C’est une bosseuse .Elle fait pas partie des meilleures élèves de notre établissement. Lors du concours d’entrée, elle était classée 2ème .Elle est humble, gentille et brillante .Son seul défaut c’est qu’elle s’énerve vite parfois.Ca se comprend , elle a du caractère. » a-t-elle révélé, la voix étreinte d’émotions .

Yaye Fily Diop est une célibataire , son cœur est à prendre , si vous voulez lui faire plaisir , offrez lui des livres de mathématiques . Elle les « dévore » à cœur joie .

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.