Portrait de Astou Diouf, une étudiante sénégalaise résidente en France

Publiée le 09/02/2021 à 04:23
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Demande de bourses dans les écoles privées pour la rentrée 2021/2022

Présentez-vous brièvement s’il vous plait ? 

Je m’appelle Astou Diouf, je suis sénégalaise, âgée de 28 ans et je suis actuellement étudiante en France plus précisément à l’université de Reims je fais des études en physique et chimie.

Pouvez-vous nous parler de votre cursus scolaire au Sénégal ?

J’ai commencé mes études en 2002  au Sénégal plus précisément à l’école primaire de Keur Samba Kane dans la région de Diourbel. En 2007 j’obtiens mon entrée en sixième et j’ai décidé alors de m’inscrire au collège de Keur Samba Kane. Après avoir fait 10 ans d’études dans mon village natal Keur Samba Kane j’obtiens alors mon brevet de fin d’étude moyenne (BFEM) et comme la localité ne disposait pas de lycée , pour poursuivre mes études je décide alors de partir à Dakar. Ainsi je fréquente le lycée de Pikine de 2011 à 2015 ou j’ai décroché mon baccalauréat en série S2. 

Par la suite, je suis  orientée à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar à la faculté des sciences techniques plus précisément département physique chimie ou j’ai  fait ma licence une (1), licence 2, licence 3 et mon  master 1 entre 2015 et 2019.

Quelles sont les circonstances de votre venue en France

Après mon master au Sénégal j’ai pris l’initiative de faire une demande de préinscription pour  continuer mes études en France. De ce fait, j’ai obtenu l’acceptation de l’université de Reims . Ainsi j’ai déposé et obtenu mon VISA et tous autres papiers nécessaires pour pouvoir faire le voyage. Une fois en France, j’ai commencé un nouveau master en physique et chimie et actuellement je suis à ma deuxième année d’étude à l’université de Reims.

 Avez-vous noté  des différences entre le système éducatif sénégalais et celui français ?

Selon ma  vision il y a une grande différence entre le système éducatif sénégalais et le système éducatif français ; et la grande différence se trouve au niveau de la théorie et de la pratique.  Au Sénégal, à cause du manque de moyens au niveau des universités, les étudiants rencontrent d’énormes difficultés pour faire de la pratique et contrairement en France, tous les moyens sont mis à la disposition des étudiants pour faire autant de théorie que de pratique. Je pense aussi qu’étudier en France  est beaucoup plus avantageux que  d’étudier au Sénégal car en France les étudiants ont la possibilité d’avoir  un travail à côté qui va leur permettre de subvenir à leurs besoins personnels.

 Qu’est-ce qui vous a motivé à quitter le Sénégal pour continuer vos études France ?

Ce qui m’a motivé à venir étudier en France, comme nous le savons tous; au Sénégal la qualité de l’enseignement, je ne dis pas que c’est bon mais ça  reste beaucoup. D’autre part aussi on voit souvent nos grands frères qui ont  fini leurs études et obtenu leurs diplômes mais qui ne peuvent pas trouver d’emplois parce qu’au Sénégal il n’y a pas de travail. Regarder ces jeunes diplômés qui n’ont rien à faire et qui sont toujours au chômage, c’est ça qui m’a véritablement motiver à vouloir quitter le Sénégal parce que moi je ne veux pas  terminer mes études et après rester au chômage ; c’est pourquoi J’ai pris cette décision de partir continuer mes études en France.

Article a lire:  Etudes à l’étranger, À Quoi Peuvent Rêver Les Étudiants Sénégalais ?

Pourquoi vous avez porté votre choix sur la France et non sur un autre pays d’Europe ?

 En fait, je savais que je pouvais choisir le canada ou d’autres pays mais J’ai décidé de venir en France parce que j’ai une famille qui vit ici et comme ça c’est avantageux pour moi, c’est ainsi que j’ai pris cette décision de rejoindre les miens et en même temps continuer mes études.

Avez-vous un conseil à donner aux étudiants sénégalais qui rêvent de venir étudier en France ?

Le conseil que je vais donner aux étudiants qui envisagent de venir continuer leurs études ici en France c’est de leur demander de tenter le coup ou bien de tout faire pour venir parce que quoi qu’on puisse dire le système éducatif français est meilleur que celui du Sénégal. En plus de cela ici en France en étant étudiant tu peux être indépendant financièrement de tes parents puisque tu peux avoir un travail bien rémunéré tout  en restant étudiant. Il est aussi plus facile de trouver un emploi après les études ici en France qu’au Sénégal.

Quelles sont vos perspectives après vos études ?

En fait ce moment je suis dans un institut ou on forme des futurs professeurs, la formation a une durée de 2ans et après cette formation j’aimerais devenir professeur de physique chimie ici en France. Je peux aussi peut-être revenir au Sénégal pour enseigner .

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur pinterest

A ne pas rater

Concours et emplois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité Emploi : Conseils, Vie Pro, Entreprises qui recrutent ...

En cliquant sur « S’inscrire », vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Portrait de Astou Diouf, une étudiante sénégalaise résidente en France