Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

Organisation de la troisième édition des « Journées Mathématiques du Sénégal »

Journées Mathématiques du Sénégal, Crédit : UGB

L’Unité de Formation et de Recherche des Sciences Appliquées et de Technologie (UFR SAT) de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis a procédé le lundi 18 décembre 2017 à l’auditorium de l’UGB 2 à l’ouverture de la troisième Edition des « Journées Mathématiques du Sénégal » parrainée par le Ministre de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation du Sénégal, le Professeur Mary Teuw NIANE.
A la suite des mots de bienvenue et de remerciements du Président du comité d’organisation, le Professeur Mamadou Abdoul DIOP à l’endroit de la communauté mathématique du Sénégal, le Professeur Ngalla DJITTE a, à son tour, rendu hommage aux précurseurs de la Section de Mathématiques de l’UFR SAT pour les sacrifices et les investissements en l’occurrence, feu le Professeur Galaye DIA et feu le Professeur Ousmane SECK. « Moments d’échanges et de construction collective », l’organisation des Journées Mathématiques du Sénégal à l’UGB « conforte notre attachement à la communauté mathématique africaine et notre contribution à l’édifice des sciences », a conclu le Professeur Ngalla DJITTE.
Dans son intervention, le Professeur Diène NDIAYE, représentant le Professeur Baydallaye KANE et le Professeur Aboubakry DIAKHABY, respectivement Recteur de l’UGB et Directeur de l’UFR SAT, a insisté sur les enjeux des mathématiques. « Les mathématiques constituent un langage nécessaire pour combler le gap des connaissances requises et maîtriser les nouvelles technologies et l’ingénierie pour mieux s’épanouir dans la recherche en physique, chimie, biologie, et informatique ». C’est pour cette raison, poursuit-il, que les autorités du pays ont lors de la Concertation Nationale sur l’Avenir de l’Enseignement Supérieur du Sénégal (CNAES), décidé entre autres points phares, d’ « orienter les formations supérieures vers les Sciences, la Technologie, les Sciences de l’Ingénieur et les Mathématiques (STEMS), etc. ».
A propos des Journées Mathématiques du Sénégal justement, elles restent « motivées par l’ambition de la communauté des chercheurs à identifier les problèmes liés à la recherche et au développement dans l’optique d’y apporter des solutions adéquates », a rajouté le Professeur Diène NDIAYE. A la fin de son allocution, il a souhaité un plein succès aux travaux et a déclaré ouvert la troisième édition des Journées Mathématiques du Sénégal qui s’est fortifiée avec la participation des universités du Sénégal et africaines également.

UGB

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.