Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

Marche pacifique des etudiants polytechniciens et normaliens

La revendication des étudiants de l’Ecole Supérieure Polytechnique (ESP) et de l’Ecole Normale Supérieure d’Enseignements Techniques et Professionnels (ENSETP) poursuit son cours. La noble cause que nous rappelons d’ailleurs : « l’ouverture des restaurants de l’ESP et de l’ENSETP) » a conduit ces étudiants aujourd’hui à mener une marche saine, pacifique et organisée dont l’itinéraire fut ESP-COUD-ESP. Mais pourquoi une telle marche ?

Apres avoir usées de toutes leurs ressources intellectuelles, relationnelles et professionnelles, ils se sont rendus compte que le seul responsable était le directeur du COUD, Mr Cheikh Omar Hanne, qui n’a pas encore payé le repreneur pour qu’il puisse ouvrir les restaurants et commencer le service. Ne pouvant obtenir une audience auprès de ce directeur depuis Mars dernier, dès lors se pose la question de savoir a-t ‘on affaire à un directeur responsable qui est au service des étudiants ou à un fantôme ? A- t-on affaire à un politicien qui, en ce jour même, part accueillir Mr le président de la république, son excellence, Mr Macky Sall à Ndioum pour la journée de l’élevage ou à un directeur qui devrait se préoccuper des conditions vie des étudiants ? Ce qu’ils ont d’ailleurs souligné lors du point de presse qu’ils ont tenu en face de la direction du Centre des Œuvres Universitaires de Dakar (COUD) et réclament ainsi son départ dans l’immédiat.

Ayant fait de preuve professionnalisme, de pacifisme et d’humanisme, cette marche constitue aujourd’hui un modèle, une référence pour les étudiants de la fac où tout autre organisme voulant se lancer dans des forme de marches violentes.
VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.