La faculté des Lettres et des sciences humaines a intégré six licences professionnelles dans ses enseignements. Elles ont été lancées au mois de février dernier. Ladite faculté veut ainsi assurer l’adéquation entre la formation et l’emploi.

Ces enseignements professionnels sont liés au Management des territoires (Mater), à la Gestion des patrimoines (Gespa), à la Criminologie (Crimino), aux Métiers du livre (Mele), à la Traduction (Protrad), à la Communication et au Management social (Coman).

«Ces Licences professionnelles peuvent être une réponse à l’employabilité des étudiants de la Faculté des Lettres et sciences humaines. En sortant avec une Licence professionnelle, l’étudiant a une compétence qui peut faciliter son insertion dans le milieu professionnel », avait avancé Pierre Sarr, doyen de ladite Faculté. D’après lui, la Flsh veut faire le pari d’adopter un nouveau modèle d’apprentissage fondé sur l’articulation des contenus et des méthodes d’enseignement aux besoins socioéconomiques du pays et sur l’ouverture de l’espace universitaire au monde du travail.

Selon Aliou Badara Kandji, assesseur de la Flsh, ces Licences, destinées aux étudiants de cette Faculté qui remplissent les conditions d’accès, sont aussi ouvertes aux professionnels. Pour permettre un bon encadrement et un bon accompagnement de ceux qui vont suivre ces enseignements, le programme démarre avec 30 étudiants par Licence. Sans oublier le système d’apprentissage école-entreprise.

 

VOS CONTRIBUTIONS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here