Le directeur de la Solde, Charles Ciss a révélé la mise en place par la direction de la Solde d’un dispositif physique et électronique dédié aux usagers qui a permis de traiter 3621 réclamations en 2018.
« La mise en place d’un dispositif physique et électronique dédié aux usagers a permis de traiter 402 réclamations en 2017 contre 3621 en 2018, soit 70% des réclamations reçues et traités », a déclaré Charles Ciss.
Selon lui, au total, 13 143 dossiers liés à la solde ont été traités entre février et mai, dont 61% enregistrés au niveau des régions.
M. Ciss intervenait, lundi lors d’un panel organisé par le ministère de l’Economie, à l’occasion de la 27ème édition de la foire internationale de Dakar (FIDAK), axé sur le thème : « La compétitivité des petites et moyennes entreprises des pays en développement face aux défis de la mondialisation ».
« Après dix mois de mise en œuvre, la majorité des dossiers ont été traités dans des régions, sans faire recours au niveau central. Cela, a-t-il souligné, prouve à suffisance que la dématérialisation reste une réalité dans la solde ».
Il a rappelé que la direction de la solde a mis en place, le développement d’une application reconstituant des salaires des agents de l’Etat entre 1977 et 2017.

Grâce à cette application, a-t-il poursuivi, la solde édite maintenant des bulletins annuels sans dépendre de la direction du traitement automatique de l’informatique (DTAI) pour ces états.
Il a également fait part du développement et de la mise en production d’un module de décompte automatique des rappels sur des avancées et des indemnités.
« Le développement de cette application a permis également le développement et la mise en production d’un module de gestion des rappels militaires, ainsi qu’une interconnexion entre l’application solde et celle de la fonction publique », a-t-il expliqué.

Aps

VOS CONTRIBUTIONS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here