Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

Baccalauréat philosophie 2017: l’analyse du professeur Songué Diouf

Le professeur de philosophie, ELhadji Songdé Diouf, tente de lever un coin du voile sur les trois sujets proposés aux candidats.

SUJET 1 : la connaissance conduit elle nécessairement à la liberté ?

Ce sujet est structuré par deux concepts clés : celui de la connaissance et celui de la liberté et invite le candidat à se demander s’ils entretiennent ou non des rapports de nécessité, de lien indéfectible; il sera alors attendu du candidat qu’il montre d’abord que connaissance et liberté peuvent être liées et ensuite qu’elles ne le sont pas de façon inconditionnelle.

SUJET 2 : lorsque la philosophie se contente d’analyser les traditions de la société, il refuse de faire face aux défis actuels du monde. Qu’en pensez vous ?

Ce sujet invite à réfléchir sur l’universalité de la philosophie. Il sera attendu du candidat qu’il puisse montrer que, par essence, la philosophie se veut réflexion sur la condition humaine en général, même si, selon l’enseignement de Hegel, elle est souvent fille de son temps. Il s’agit de mettre en évidence la fonction réflexive et critique de la philosophie.

SUJET 3 : expliquez et discutez le texte ci-dessous ( voir épreuve)

Le texte d’Alain invite à une réflexion sur la démocratie. Il s’agit surtout pour les candidats de montrer qu’il y’a de véritable démocratie que là où les gouvernés se reconnaissent dans l’autorité revendiquée par les gouvernants dans l’exacte mesure où ils ont eux, citoyens ou gouvernés, la possibilité d’exercer un contrôle permanent et effectif sur la marche de l’Etat.

L’Obs

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.