Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

Affaire Yavuz Selim – Le ministre aurait signé le communiqué après sa démission, l’APE réagit

Affaire Yavuz Selim: les contradictions effarantes du Ministre de l’éducation !

24h après la conference de presse du Président du conseil d’administration de Yavuz Selim, Monsieur le Ministre de l’éducation nationale démissionnaire depuis hier, a signé hâtivement un communiqué, ce mercredi 06 septembre 2017, dans lequel il écrit ce qui:
“L’arrêté n° 002686 du 16 avril 1998 précité a été abrogé par celui n° 18353 du 07 décembre 2016 qui « entraîne la cessation immédiate des activités de l’Association Baskent Egetim sur toute l’étendue du territoire national» ; Baskent Egetim n’est donc plus autorisée à mener des activités d’enseignement au Sénégal et l’Etat tient en à informer l’opinion et les parents d’élèves.
Une société dénommée « Yavuz Selim », déclarant responsable autorisé d’établissements privés d’enseignement, est inconnue des registres du Ministère de l’Education nationale ; elle ne peut, en conséquence, gérer ou administrer aucun établissement scolaire privé”
Cette sortie appelle de ma part deux interrogations:
1. Pourquoi le Ministre de l’éducation nationale qui a démissionné hier, n’a pas attendu la formation du nouveau gouvernement pour une réaction du nouveau Ministre qui peut être lui ou un autre . Même s’il gère les affaires courantes , sa signature n’a plus de valeur.
2. Pourquoi depuis le 07 décembre 2016, date d’abrogation de l’association Baskeint Egitym, Le Ministre de l’éducation n’avait-il pas pris ses responsabilités pour confier la gestion des établissements Yavuz Selim à une tierce structure? Cela voudrait dire que nos élèves qui ont composé au CEFE, au BFEM, au Bac et obtenu leur diplôme au nom des établissements Yavuz Selim ne sont pas juridiquement reconnus.
Je rappelle au Ministre de l’éducation nationale que c’est lui même qui a remis de ses propres mains les 11 prix remportés par les élèves de Yavuz Selim ay concours général 2017 et que le décret de Monsieur le Président de la République autorise tout simplement la fondation maarif à exercer au Senegal mais ne remplace pas Yavuz Selim par ladite fondation. On ne peut pas être plus royaliste que le roi.
Par ailleurs, la décision ministérielle de suspendre les activités de Yavuz Selim est pendante devant la justice donc elle ne saurait guère être effective.
Franchement, le ridicule ne tue pas dans ce pays.
Mamadou kebe, Président de l’Association des Parents d’Elèves de Yavuz Selim.

VOS CONTRIBUTIONS

Avez-vous trouvé cet article utile ?

0 point
OUI NON

Nombre total de votes: 0

OUI: 0

Pourcentage de OUI: 0.000000 %

NON: 0

Pourcentage de NON : 0.000000 %

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Salut !

ou

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte? Registre

Mot de passe oublié?

Entrez vos données de compte et nous vous enverrons un lien pour réinitialiser votre mot de passe.

Your password reset link appears to be invalid or expired.

Fermer
de

    Traitement des fichiers...