Après les étudiants, c’est aux enseignants de respirer les gaz lacrymogènes des forces de l’Ordre. Réunis à Ziguinchor pour une marche nationale, les soldats de la craie qui voulaient rejoindre la préfecture de la ville ont été dispersés par des jets de lacrymogènes. Selon SUD fm, plusieurs autres enseignants dont le responsable syndical Saourou Sène seraient blessés, sans compter les arrestations. Nous y reviendrons avec plus de détails!

VOS CONTRIBUTIONS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here