Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

UGB : Lettre du recteur à la communauté universitaire pour une année apaisée

Le vendredi 16 septembre 2016, l’UGB a été endeuillée par le décès de Monsieur Adama Barry, son Agent Comptable. Je présente à sa famille et à toute la communauté universitaire mes sincères condoléances. Je prie le Tout Puissant pour qu’Il l’accueille au paradis ! J’étends ces prières à tous ceux qui nous ont quittés dans la période : membres de la communauté et alliés. Une pensée pieuse pour Monsieur Amadou Kandé de la Direction du Domaine et pour l’étudiant togolais Botre Kolani Méditin, décédés respectivement en août et septembre derniers.

Nous voici au seuil d’une nouvelle année universitaire. Je souhaite à toutes et à tous (enseignants-chercheurs, personnel administratif et étudiants) une excellente année : que 2016-2017 soit une année de paix et de belles performances pour notre université ! J’associe à ces vœux les élèves et le personnel de la Case des tout petits de l’UGB.

De grands défis nous attendent. Le chantier le plus urgent est sans doute celui de la mise en place des nouveaux organes de gouvernance prévus par la Loi relative aux universités publiques, notamment le Conseil d’administration et le Conseil académique. Un calendrier a été partagé à cet effet. Mon souhait le plus ardent est de voir toutes les composantes s’impliquer dans la mise en œuvre de ce volet des réformes en cours dont l’objectif est de rendre nos universités plus efficaces.

Un autre défi tout aussi important est celui de la résorption des retards accusés au fil du temps. Pour la plupart de nos UFR, les années académiques connaissent des décalages qui engendrent des chevauchements préjudiciables. J’exhorte tous les établissements concernés à organiser une réflexion formelle et à élaborer un plan devant restaurer, dans des délais raisonnables, un agencement semestriel normal : des premiers semestres qui démarrent en octobre et des seconds semestres qui se terminent en juillet. Ce rythme reste l’idéal malgré la flexibilité heureuse introduite par le système LMD et la généralisation de la semestrialisation, en raison notamment, des calendriers académiques à travers le monde qui, pour la plupart, démarrent en septembre. Aujourd’hui, la mobilité de nos étudiants et l’objectif d’améliorer l’internationalisation de notre institution sont affectés par nos années universitaires décalées.

Les efforts autour des axes structurants déclinés dans la Feuille de route vont être poursuivis : le suivi des questions financières; la consolidation des acquis du CDP ; la stabilisation de la Polyclinique de l’UGB ; la relance à grande échelle des activités génératrices de revenus de la ferme (la phase test a permis de vendre les premières récoltes : pastèques et mangues) ; la réhabilitation de la Maison de l’Université ; le fonctionnement optimal de l’incubateur ; le suivi des constructions en cours sous l’égide du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ; la consolidation des acquis pédagogiques (diffusion des différents canevas validés par l’AU : supplément au diplôme ; maquette ; syllabus ; etc.) ; le renforcement de la politique d’assurance qualité ; une meilleure organisation et prise en charge de la recherche ; l’optimisation de la coopération ; l’amélioration de l’accès à Internet ; la réparation du réseau routier ; le lancement de la campagne « un étudiant, un arbre » et d’ « UGB verte et propre » ; une meilleure prise en charge des problèmes de sécurité ; la réorientation de la politique sportive de l’UGB ; l’animation scientifique et culturelle ; l’amélioration de la communication institutionnelle.

Les conditions sociales de nos étudiants feront l’objet d’une attention particulière. Le Rectorat continuera à apporter tout son soutien à la Direction du CROUS en vue, notamment, de l’amélioration des conditions d’hébergement : livraison des modules et accélération de la construction des nouveaux pavillons.

Je réitère ma disponibilité à tous les partenaires sociaux : le SAES, le SUDES, le SYNTUS, le STESU, la CESL, les amicales d’étudiants et de personnels ainsi que toutes les autres associations de notre espace.

Je redis ma conviction que par le dialogue, la concertation, la tolérance et l’anticipation, l’UGB demeurera ce qu’elle est fondamentalement : une université de paix et de performance, une famille, au service du Sénégal et de l’Afrique.

Prof. Baydallaye KANE
Recteur, Président de l’Assemblée de l’Université

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.