Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

Situation à l’UGB – Le communiqué de la Commission Sociales des étudiants (COM-SOC)

Notre très chère communauté ,nous vous présentons toutes nos salutations les plus cordiales et notre gratitude pour la confiance et le soutien indéfectibles que vous nous portés dans le cadre de la défense sans failles et dans la plus absolue détermination de vos intêrets matériels et moraux face à l’autorité.
Ainsi en tant que vos pauvres et humbles serviteurs, nous sommes tenus de vous informer en ce qui concerne les décisions prises par la structure et les acte posés allant dans le sens d’une représentation digne et rigoureuse de la cause étudiante.
De ce fait, la commission sociale porte à votre connaissance qu’un certains nombre de d’actes a été posé dans ces différents domaines et a fait l’objet d’une discussion tendue ,parfois d’ une altercation entre les membres de la structure et le crous.
Il s’agit de la question des Espaces Verts au niveau des G et Blocs ,la question de l’assistance sociale du crous et la question des salles d’étude et debarras dont les agents du crous occupaient .
D’ abord, pour les espaces verts, comme vous pouvez le constater,ils sont dans un etat piteux et exécrable (ni gazons, ni fleurs).Après plusieurs discussions avec le crous,pour les demander de mettre à notre disposition du gazon et des fleurs pour l’embellissement des espaces verts, on constate un laxisme inqualifiable de la part des agents .Sur ce on s’est rendu à la pépinierie pour voir son etat mais à l’arrivée on a vu un nombre suffisant de fleurs ,et on a réalisé que les agents n’ ont pas voulu faire leur travail et on a décidé de prendre les fleurs avec nous pour les mettre à la disposition des G et Blocs, après une insulte et une réticence démeusurée de l’agent du nom de Mr Gueye ,sans violence ni insultes ni bagarre parceque considérant que les fleurs sont pour les G et blocs et non pour embellir la pépinierie.Suite à Cela les8 agents du Crous se sont permis de faire circuler une rumeur stérile faisant savoir qu’on a tabassé un agent du crous ,on est violent et indiscipliné mais deTels propos sont archis faux Il n’en est point ainsi car pour nous quand les arguments sont forts ,on a pas besoin de crier ou d’ insulter.
Ensuite pour la question de l’assistance sociale du crous, Il est arrivé une discussion très tendue entre des délégués de la structure et l’assistant social du crous, à cause d’un manque de respect dont ce dernier a fait montre.
En réalité la Com-Soc accorde tous les jours des dons de tickets et d’argent et des prêts aux etudiants dans le besoin mais ce role doit être joué absolument par l’assistance sociale du crous qui ne fait rien veritablement pour accompagner les etudiants nécessiteux. Maintenant pour s’alleger les tâches puisqu’on est dans une collaboration, la Com-soc l’a demandé de mettre á sa disposition un lot de 20000tickets pour nous aider dans le soutien financier que l’on apporte aux etudiants, une chose qu’elle a acceptée en nous donnant le 1er Mars, comme le délai de la reception. Délai non respecté,Elle nous Donne encore le 8mars qu’elle n’a pas pu respecté au moment où des etudiants n’ont de cesse de nous solliciter pour des dons de tickets. Très remonté par le manque de respect et la non tenue des promesses dont l’assistant social a fait preuve, le délégués (medico-social )se sont rendu à son bureau pour l’exiger la disponibilité des tickets .Il lui tient des propos irresponsables et insolents sanctionnés d’un manque de respect et le camarade passe à l’acte pour lui tenir un langage de vèrité et l’assistant fait appel aux agents de sécurité pour violenter le camarade.Mais blindés contre les intimitations et les menaces ,les deux camarades ont affronté les agents .En tant que responsable conscient des tensions que Cela pourrait provoquer, on a demandé au SE Maurice Mendy d’aller apaiser et trouver une solution parrapport à l’altercation .Chose faite .Etil’assistant social a fini par reconnaitre son erreur quand on a menacé de porter plainte contre lui pour incitation à la violence et pour tentative d’agression .Ét a enfin il a accepté de nous remettre le lot de ticket le Lundi prochain.Juste pour démentir les informations mensongères faisant croire que les delégués ont violenté l’assistant social,juste pour ternir notre image, pour nous vouer aux gémonies en nous mettant en mal contre la communauté . Ce Matin quand on a appris que le personnel medical etait en grêve pour des raisons que nous ignorons mais en tout cas , qui ne sont pas liées a notre altercation ,on a pris l’engagement de mettre à la disposition des malades un bus et des moyens financiers pour les orienter à l’hopital régional.Heureusement Il est revenu en de meilleurs sentiments.
Pour finir avec la question des salles d’étude et des débarras ,on les a récupéré ,après en avoir négocié largement avec le Directeur du Crous qui avait salué l’initiative et avait donné son aval,parceque les nouveaux bacheliers sont venus et le crous n’a entrepris aucune disposition allant dans le sens de les loger Parceque selon lui l’Etat n’a pas crée les conditions.La Com-Soc en tant structure responsable ne peut jamais rester inerte face a cette situation émouvante.C’est la raison pour la quelle on a usurpé les Salles d’étude et les débarras qui ne sont pas pour les agents du Crous mais plutot pour les etudiants pour loger les nouveaux et exiger au directeur du crous de louer des appartements pour loger le reste des bleus parceque c’est son rôle .Désormais on accepte plus l’inacceptable, le laxisme et le mensonge .Conscient que le contexte n’est pas favorable à la violence ,ni à la grêve,Cela ne nous empêcherait jamais de nous sacrifier en prenant tous les risques et en endossant toutes les conséquences pour le mieux être de l’étudiant.c’est ça l’information qu’on tenait à vous faire parvenir, en tant vos serviteurs dans la dignité, dans l’intégrité et dans le courage .Ne cêdez pas fâce aux tentatives de divisions par le biais des informations mensongères car qui n’arrive pas à convaincre persécute.
La commission sociale réitère son engagement et sa disponibilité pour la cause de l’étudiant.
Le SG Cheikh Ndigueul Beye.

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.