Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

Silence ! Les étudiants se bousculent et s’évanouissent pour … 60 000 francs au Camp Jérémy

Incroyable, inadmissible, inimaginable … Les mots ne suffisent vraiment pas pour décrire la situation que vivent présentement certains étudiants orientés dans le privé, pour récupérer leur aide annuelle de 60000 FCFA. A l’UCAD, plus précisément au Camp Jérémy, le lieu est devenu depuis une semaine, un véritable champ de bousculade. Selon les témoins recueillis par infoetudes.com, ils sont des centaines à se converger chaque jour au Camp. Une situation qui entraine toujours une bousculade et des disputes parfois tendues soit entre les étudiants et les services du Camp Jérémy, soit entre les étudiants eux-mêmes.

Pour récupérer leurs aides, ils sont donc obligés à venir trop tôt, voire passer la nuit devant les portes de Jérémy. “Depuis 3h du matin je suis là-bas avec mes amies en provenance de Saint Louis mais jusqu’à présent rien. Avec ça ils prônent le Sénégal émergent.” Témoigne A Ndongo.

“Je vous assure que “nio ko tey” (ndlr: ils l’ont fait exprès). Ils peuvent bel et bien faire pour que ces derniers puissent récupérer leur argent à travers Wari,Orange Money, Joni Joni,…..mais non ils préfèrent procéder de cette manière juste pour gonfler leur salaire.” rétorque un autre étudiant dans la vague des commentaires.

Pour rappel, le paiement des aides aux étudiants orientés dans le privé a démarré il y a une semaine. Les autorités ont ainsi fixé un certain nombre d’écoles par jour. Mais vu le nombre important d’étudiants dans ces écoles, effervescence a finalement fini par semer le désordre, la bousculade et des cas d’évanouissement. Cependant la question que se posent plusieurs étudiants, c’est: pourquoi l’Etat n’a pas utilisé les services de transfert (présents partout dans le pays) pour ledit paiement !

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.