Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

Sénégal – Risque de pénurie d’enseignants dans les universités publiques

Les universités publiques filent droit vers un déficit d’enseignants. Selon une étude commandée par le Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (Saes) renseigne Sud Quotidien, 481 professeurs partiront à la retraite d’ici à 2025. Une situation qui va réduire un peu plus le taux d’encadrement des étudiants, qui est déjà très faible.

Au total, on compte 2086 enseignants permanents pour des milliers d’étudiants dans les universités publiques. Le Sénégal est loin du ratio recommandé par l’Unesco (1 enseignant pour 30 étudiants).

L’Université Cheikh Anta Diop (Ucad) illustre parfaitement ce déficit : pour 100 000 étudiants, on ne recense que 1400 enseignants dont la moitié n’est pas habilitée à encadrer des mémoires.

Comme solution, le Saes recommande le relèvement de l’âge de la retraite. «Ce n’est pas une revendication, c’est le résultat d’un constat à travers une étude, précise Malick Fall, le secrétaire général du Saes. Beaucoup d’enseignants feront valoir leurs droits à la retraite dans les dix prochaines années. C’est pourquoi l’alternative a été de proposer la prolongation de l’âge de la retraite à 70 ans pour permettre aux universités de relever le taux d’encadrement.»

Senegal7

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.