Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

L’état promeut les filières scientifiques

        Les acteurs  de l’éducation cogitent depuis  le 9 août 2017 sur le processus d’orientation du nouveau curriculum de l’éducation. Cette initiative est consécutive à  la directive présidentielle de réorienter le système éducatif sénégalais vers les Sciences, les technologies et les mathématiques.

        Selon Le Directeur de l’enseignement moyen et secondaire général (Demsg), Oumar Bâ, « le Sénégal amorce un tournant dans la réorientation de son système éducatif. C’est une recommandation du président de la République lors des assisses de l’éducation. Il s’agit donc de réécrire ce curriculum en l’orientant vers les sciences, les mathématiques, le numérique, les technologies et l’entreprenariat »

La phase pilote de ce projet concerne  selon le directeur de Apte-Sénégal, Séni Diop, « six régions (Kolda, Sédhiou, Ziguinchor, Kaolack, Diourbel et Thiès) avant son extension aux autres zones du Sénégal ». L’objectif fixé est, a-t-il souligné, « de développer auprès des jeunes, dès le bas âge, une ouverture d’esprit pour les amener à comprendre que pour devenir un ingénieur, il faut être un excellent mathématicien et se tourner vers les sciences, mais aussi les initier à la culture de l’entreprise et à l’employabilité et cela de la Maternelle à la Terminale ».

 la rentrée prochaine  pourrait constituer le début de ce nouveau projet qui va concerner 200 établissements dans les régions ciblées dont près de 100 dans la première phase. En outre le coordonnateur du Projet d’appui au renouveau du curriculum (Parc),Amadou Camara, a indiqué que l’objectif  est de faire en sorte que les choses bougent et que ça puisse changer à travers l’unification des matières jusqu’en Terminale. 

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.