Problématique des masters : Cheikh Omar Hanne n’a pas encore dit son dernier mot

Publiée le 16/03/2021 à 11:21
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Demande de bourses dans les écoles privées pour la rentrée 2021/2022

Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Cheikh Omar Hanne tente toujours d’apporter une solution à la brûlante question des Masters au Sénégal. Une question très agitée et sur laquelle les différents protagonistes ont montré leur ralle- bol lié aux conditions très sélectives des masters et de leur durée.

En marge d’un atelier de normalisation, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche a tenu à faire état des maux qui gangrènent le système des Masters tant décrier par certains étudiants et membres du corps professoral.

En passant par le nombre de Masters professionnels limité, Cheikh Omar Hanne n’a pas manqué de souligner que « Les étudiants qui viennent faire un master 1 et 2 pour une durée de deux ans, passent cinq années dans le système. Aucun étudiant ne réussit en master 2 en une année. Tous les étudiants qui viennent en master 2, ils redoublent avant de réussir. Ce dispositif n’est pas performant. Il faudra alors le normaliser »

Selon lui de profondes réformes doivent être menées car « Si tous les étudiants en Licence veulent aller faire un master, c’est parce qu’ils n’ont pas une formation qui leur permet d’accéder à l’emploi. La question, elle est claire. Il faudra normaliser. La réforme de fond devra aller dans la professionnalisation des filières et l’employabilité de nos diplômés »

                                                                                                                      Source : Senego

Article a lire:  Portrait de Nelson Mandela - Tout ce que vous ne saviez pas sur Madiba !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur pinterest

A ne pas rater

Concours et emplois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité Emploi : Conseils, Vie Pro, Entreprises qui recrutent ...

En cliquant sur « S’inscrire », vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Problématique des masters : Cheikh Omar Hanne n’a pas encore dit son dernier mot