Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

La première série télévisée qui relate les faits d’université et qui rentre dans le cadre de l’éducation.

La première série télévisée qui relate les faits d’université et qui rentre dans le cadre de l’éducation.

Synopsis
Un jour, à l’université Cheikh ANTA DIOP (UCAD) de Dakar, la force du destin amena ASSANE, un nouveau bachelier qui vient à peine de franchir les portes du temple du savoir, à croiser BINETA, une étudiante en licence 3 de Gestion. Cette rencontre mystérieuse changera à jamais la vie de cette brillante fille. Connue pour son intelligence, son courage, son éducation mais surtout son attachement à ses études, BINETA se laissera piéger par ses sentiments.
Cette histoire rangée aux oubliettes n’y restera pas éternellement, « le temps nous rattrape » dit l’adage. Je ne sais pas qui, mais BINETA a eu les raisons suffisantes pour croire à cet adage. Assurément, elle n’a pas tiré sur le tiroir de ses souvenirs sombres derechef, c’est la visite d’un de ses cousins venu la demander en mariage qui a ouvert les portes des couloirs de la cité où BINETA a laissé des marques indélébiles que ni la mémoire ni le temps n’effacera. C’est en sanglots que BINETA se confie aujourd’hui à ses amis, ouvrez vos oreilles comme on le dit lorsqu’on raconte un conte, sauf que là il s’agit d’une histoire tirée de faits réels.
Les moments forts de toute l’histoire
La presse parle de la grève des étudiants de l’UCAD
Aujourd’hui comme presque tous les jours les étudiants de l’UCAD sont sortis en masse réclamer leurs bourses, comme d’habitude, ils l’ont fait avec beaucoup de violence : ils ont barré l’avenue Cheikh ANTA DIOP où on peut voir un embouteillage monstre, certains chauffeurs de tata et de véhicules particuliers se voient même obliger de contourner. La riposte n’a pas tardé à se faire entendre du côté des forces de l’ordre qui sont venus en tenue de combat armés jusqu’aux dents pour faire face à ces jeunes déchainés. On dirait un vrai champ de bataille, aujourd’hui le sol de l’université Cheikh ANTA DIOP est recouvert de cailloux et son atmosphère pollué par du gaz lacrymogène, on peine même à respirer. Et c’est dans ce chaos total que BINETA a trouvé le jeune ASSANE cloué au sol, souffrant d’une crise d’asthme. N’eut été le soutient de cette brave jeune fille, ce jeune nouveau bachelier pouvait dire à dieu les études. Mais le hasard n’existe pas, cette rencontre n’est pas fortuite, en plus de sauver ASSANE, BINETA sauvera le talent qui est en ASSANE et cela au prix de sa dignité et de son honneur mais aussi et surtout de ses études.
BIRANE NIANG, « LES COULOIRS DE LA CITE »

VOS CONTRIBUTIONS

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.