«Le baccalauréat des séries S1 et S3 est en voie de disparition. Sur 45 mille bacheliers, nous n’avons que 750 qui sont issus de ces séries. Or, ce sont ces jeunes qui vont devenir de grands ingénieurs de conception et de mathématiciens. Il y a une difficulté et il faut faire en sorte qu’il y ait plus d’élèves qui s’orientent dans les filières S1 et S3». C’est le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche qui a fait ce constat, renseignant sur le déficit d’élèves orientés dans les matières scientifiques.

Source: metrodakar.net
VOS CONTRIBUTIONS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here