Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

Portrait : Qui est Camara Laye, l’enfant noir ?

Très critiqué pour son œuvre autobiographique dans un contexte de contestation. A travers le résumé du livre, le Groupe Info études vous parle de l’enfance de cet homme de Lettres

L’œuvre retrace la vie de l’écrivain d’origine guinéenne. Il est né en 1928 à Kouroussa. C’est dans cette localité située dans la région de Kankan qu’il passa son enfance. Dans la première phase de sa vie, il jouait dans l’atelier de son père non loin de la case familiale. Il a fréquenté l’école coranique, puis l’école primaire française de son village. Pendant les vacances, il rendit visite à sa famille à Tindican, un village situé à l’ouest de Kouroussa. Il fut reçu comme un prince par ses oncles, notamment Lansana.

De retour de Tindican, il assista à la fête des lions au cours de laquelle Kondén Diarra étalait ses prestiges. Il tremblait de peur, mais après quelques instants, il se rendit compte que c’était les aînés qui se passaient pour des lions : ‘’ils se servaient de la planchette dont le centre est ronflé et à bords coupants. Elle est trouée sur un des côtés pour permettre d’y passer une ficelle. Ils la font tournoyer comme une fronde, la planchette coupe l’air et produit des ronflements tout semblable au rugissement du lion’’. Plus tard, il vécut une autre épreuve plus inquiétante que celle des lions, une épreuve vraiment menaçante cette fois où le jeu est absent : la circoncision. Il était en dernière année d’étude. Après quoi, il devient un homme complet. Après son certificat, il part pour Conakry.

Il y poursuit les études, mais cette fois-ci dans l’enseignement technique. Il avait servi d’interprète à un officier qui faisait des relevés de terrain. Dans sa deuxième année à Conakry, il fut hospitalisé ; ce qui l’empêcha de passer en classe supérieure. L’année suivante, il a persévéré dans ses études puis obtint son Certificat d’Aptitude Professionnelle en mécanique, grâce aux aides apportées par son marabout. Après son brillant succès à l’examen, son directeur lui fit appel et lui promit de l’aider à continuer ses études en France. Il vint à la maison annoncer la nouvelle à ses parents qui, en l’occurrence, n’ont pas voulu qu’il parte. Le père essaya de convaincre sa femme à laisser leur fils partir. Ce qu’elle fit, malgré elle, mais tout en le sommant de ne pas les oublier. Son voyage pour la France a mis fin à cette pittoresque histoire.

 

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.