Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

Portrait : A la découverte de Dieynaba Sarr, auteure de « La politique africaine de la France : entre rupture et continuité»

Dieynaba Sarr vit sa passion : l’écriture. Mais ses nuits sont faites de rêves parmi les lesquels : être témoin d’une politique décomplexée, basée sur le respect réciproque entre Français et Africains, une relation gagnant-gagnant, sur la transparence dans les actes de coopération. Sans gilet, elle plonge dans la mer agitée et controversée où nagent le France et ses alliés africains. Des pays liés par l’histoire et des liens consolidés par le temps. Dans sa récente publication intitulée « La politique africaine de la France : entre rupture et continuité», elle scrute les vieux rapports entre le pays de Marianne et le continent noir. Une œuvre inspirée de son passé : « Dans le cadre de mes études supérieures, j’ai eu l’occasion en cours de géopolitique de faire un séminaire sur le thème de la Françafrique, mais aussi à la maison dans notre bibliothèque il y a beaucoup d’ouvrages sur les leaders africains, les dossiers contemporains de l’Afrique, etc. Tout cela a aiguisé ma curiosité et a accru ma passion pour le thème et j’ai donc senti la nécessité d’approfondir mes connaissances là-dessus et de les partager », justifiee-t-elle d’un grand sourire

Des relations qui n’agréent guère à l’ancienne potache de l’institution Notre Dame. Dans un contexte de découverte de ressources naturelles au Sénégal, elle prône « la rupture des liens nébuleux marqués par des exactions multiformes ».

Certes elle n’est pas témoin de l’époque Sankara mais elle approuve son idéologie et milite en faveur d’une réorientation des rapports entre la France et ses anciennes colonies. « Mon ouvrage est une analyse objective des relations franco-africaines en présentant sans ambages des pans de l’histoire pour montrer que les responsabilités sont partagées surtout entre dirigeants français et africains depuis le lendemain des indépendances et au détriment des pauvres populations de ces anciennes colonies françaises, aux fins de trouver ensemble les moyens d’asseoir de nouvelles relations saines et profitables », lance-t-elle en gesticulant .

« La politique africaine de la France : entre rupture et continuité» est le baptême du feu de celle qui  veut s’imposer en couchant ses idées, ses idéologies et ses fictions sur du papier. Histoire de se libérer en faisant de sa passion, l’une de ses préoccupations quotidiennes.

Dieynaba Sarr a deux fois été lauréate au Concours général sénégalais en classe de première et en Terminal. Après l’obtention du Baccalauréat, la demoiselle opte pour des études en droit à l’Institut supérieur de droit de Dakar (Isdd) où elle obtient une licence en droit public en 2010. Trois années après, Dieynaba Sarr décroche mon diplôme de master 2 en  relations internationales à l’université du Sahel. Actuellement, elle sert à la Direction des Affaires juridiques et de la Coopération de l’Agence nationale des Affaires maritimes (Anam).

VOS CONTRIBUTIONS

Avez-vous trouvé cet article utile ?

0 point
OUI NON

Nombre total de votes: 0

OUI: 0

Pourcentage de OUI: 0.000000 %

NON: 0

Pourcentage de NON : 0.000000 %

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Salut !

ou

Mot de passe oublié?

Vous n'avez pas de compte? Registre

Mot de passe oublié?

Entrez vos données de compte et nous vous enverrons un lien pour réinitialiser votre mot de passe.

Your password reset link appears to be invalid or expired.

Fermer
de

    Traitement des fichiers...