Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

Plus de 20 citations tirées des oeuvres de Mariama Bâ

Mariama Bâ, née le 17 avril 1929 et morte le 17 août 1981 à Dakar, est une femme de lettres sénégalaise. Dans son œuvre, elle a critiqué les inégalités entre hommes et femmes à cause des traditions africaines. Infoetudes.com vous fait découvrir ses citations les plus célèbres.

  • Le mot bonheur recouvre bien quelque chose, n’est-ce pas? J’irai à sa recherche.
  • On ne prend pas rendez-vous avec le destin. Le destin empoigne qui il veut, quand il veut. Dans le sens de vos désirs, il vous apporte la plénitude. Mais le plus souvent, il déséquilibre et heurte. Alors, on subit.
  • Pour vaincre ma rancoeur, je pense à la destinée humaine. Chaque vie recèle une parcelle d’héroïsme, un héroïsme obscur fait d’abdications, de renoncements et d’aquiescements, sous le fouet impitoyable de la fatalité
  • “L’amitié a des grandeurs inconnues de l’amour”
  • On ne peut rien contre l’amour. Celui qui lutte contre l’amour est semblable à celui qui veut assécher la mer.
  • Les princes dominent leurs sentiments, pour honorer leurs devoirs
  • Mais l’Afrique est différente, morcelée. Un même pays change plusieurs fois de visage et de mentalité, du Nord au Sud ou de l’Est à l’Ouest.
  • Les princes dominent leurs sentiments, pour honorer leurs devoirs. L’amour change de contenu,avec les individus
  • “Dame, la mort est aussi belle que le fut la vie.”
  • […] la confidence noie la douleur.
  • Je reste persuadée de l’inévitable et nécessaire complémentarité de l’homme et de la femme. L’amour, si imparfait soit-il dans son contenu et son expression, demeure le joint naturel entre ces deux êtres.
  • Si les rêves meurent en traversant les ans et les réalités, je garde intacts mes souvenirs, sel de ma mémoire.
  • Déformer une âme est aussi sacrilège qu’un assassinat.
  • La pauvreté n’est pas une infirmité.Elle ne peut être non plus un critère de considération, la supériorité d’un individu ? La grandeur de l’homme ? Assurement dans son intelligence,dans son coeur, dans ses vertus.
  • Les inclinations naissent de rien,parfois une grimace,un port de tête séduisent un coeur et le gardent
  • Si les rêves meurent en traversant les ans et les réalités,je garde intacts mes souvenirs, sels de ma souvenirs
  • Quand on commence à pardonner,il y a une avalanche de faute qui tombent et il ne restent plus qu’à pardonner encore,pardonner toujours
  • On est mère pour aimer sans commencement ni fin
  • Il faut inciter la femme à s’intéresser davantage au sort de son pays. Même toi qui rouspètes, tu as préféré ton mari, ta classe, les enfants à la chose publique. Si des hommes seuls militent dans les partis, pourquoi songeraient-ils aux femmes? La réaction est humaine de se donner une large portion quand on partage le gâteau.
  • Taisons notre douleur,il y a en ce moment où nous nous plaignons,des âmes que Dieu emporte. Entre la mort et notre souffrance,il y a un abîme.
  • Quand on pense que chaque seconde écoulée abrège la vie, on doit profiter intensément de cette seconde, c’est la somme de toutes les secondes perdues ou cueillies qui fait les vies ratées ou réussies.
  • “Le mariage n’est pas une chaine. C’est une adhésion réciproque à un programme de vie. Et puis, si l’un des conjoints ne trouve plus son compte dans cette union, pourquoi devrait-il rester? Ce peut-être Abdou, ce peut-être moi. Pourquoi pas? La femme peut prendre l’initiative de la rupture.”
VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.