Boite à outilsEntrepreneuriat & Création d'entreprise

Peut-on penser à mon employabilité ?

Il y a de plus en plus de diplômés au Sénégal, les myriades de « graduation day » auxquelles nous assistons ces derniers jours peuvent sans doute en attester.

Chers « graduates », toutes mes félicitations.

Sans vouloir être rabat-joie, le mot qui me vient à l’esprit en nous voyant si nombreux est « spécial ». Qu’est-ce qui me rend spécial après l’obtention de mon diplôme ? La filière choisie, combien sommes-nous à avoir cette spécialisation ? L’école fréquentée, combien sommes-nous à la fréquenter ? 

Il est nécessaire pour ne pas dire indispensable de réfléchir à l’apport de l’école et au « kilomètre supplémentaire » (extra-mile) à faire, nous-même pour atteindre nos objectifs surtout, ceux, comme moi qui seraient dans des pays comme le Sénégal où les emplois se font rares et les filières saturées, dépourvus de « piston », ce fameux « bras long ».

Qu’attendons-nous de l’école ?

Les principaux apports de l’école (liste non exhaustive) :

–    L’école nous apprend à réfléchir

–    L’école nous donne les bases d’un (futur) métier

–    Du fait que nous y entrons assez tôt, l’école nous canalise, le temps d’avoir la maturité requise pour affronter la nature

Je n’ai pas encore le recul nécessaire pour porter un jugement sur l’état de l’école à tenir sa mission, non pas que je n’ose pas apporter un regard critique sur la logique et les raisonnements de nous autres sénégalais.

Let’s go for an extra-mile ! (Essayons d’aller plus loin)

Ce dont que je suis à peu près sûr, c’est le chômage, les salaires bas au Sénégal. S’il est évident que tant que la demande d’emplois restera plus élevée que l’offre d’emplois les salaires n’augmenteront pas d’eux-mêmes (sans douter de la bonne foi des employeurs), l’on peut bien se demander s’il est possible, en tant qu’individu, de se trouver une place, d’accroître sa valeur sur le marché du travail. En mots plus simples, comment être plus compétitif ?

Un consensus que nous trouvons dans la plupart des livres est que la clé pour atteindre une expertise et ce dans n’importe quelle compétence est la pratique, de la bonne manière certes, mais une question de pratique. Cela fait écho avec la persévérance qu’on nous inculque. La singularité commence là.

Article a lire:  Les O3 raisons pour lesquelles il faut garder le silence au travail

Devenons singuliers, devenons meilleurs par la valeur « travail » :

–    Un travail personnel, sur nous, sur les sujets qui nous intéressent,

–    S’inspirer des grands (tous les hommes religieux au Sénégal, Tiger Woods et sa descente aux enfers de Tiger Woods, Elon Musk…)

–    L’adapter à la personnalité.

Ce sera ma première étape, le travail. J’espère qu’il me réussira en attendant, je vais répondre aux nombreuses questions que mes followers m’ont posées sur IG (questions que, en passant, j’ai demandées).

Le format de l’article ne permettant pas d’aller au fond des sujets, j’espère avoir ouvert une brèche quoique petite qui mènera vers une longue réflexion.

Merci pour votre temps !

ARTICLES SIMILAIRES

commenter