Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

Message à la nation – Ce que le Président promet aux écoles et aux universités pour 2017

Le traditionnel message à la nation vient d’être prononcé par le président de la république. Le Groupe Info Etudes vous rapporte dans cet article, la partie du discours concernant l’éducation nationale et l’enseignement supérieur.

“L’école et l’université continuent de retenir toute mon attention.
Dans un monde où le savoir et le savoir-faire déterminent le progrès des Nations, j’estime, en effet,  qu’aucun investissement n’est de trop pour l’éducation et la formation.
Ainsi, pour l’année 2016, 9 547 professeurs et maîtres contractuels ont été mis en solde et plus de 21 milliards payés à titre de rappel au corps enseignant, toutes catégories confondues.
Nous avons investi plus de 89 milliards pour l’extension de la carte scolaire, les équipements et l’amélioration des conditions de travail en milieu scolaire.
Le programme de résorption des abris provisoires sera étendu à 2714 établissements en 2017, pour 6600 classes à remplacer.
Pour des campus universitaires plus accueillants, le programme de 30 000 lits pour le logement des étudiants, qui a déjà démarré à Dakar et Saint-Louis, sera poursuivi, en même temps que la construction de nouveaux restaurants.
Avec l’adoption de la loi sur les universités publiques et celle portant sur la réforme des titres et grades, nous avons créé le cadre pour une meilleure gouvernance de l’Enseignement supérieur.
Au total, l’investissement consacré à l’enseignement supérieur sur la seule période 2015-2017 mobilisera 302 milliards de FCFA.
Au regard de tous nos efforts, nous devons aussi réfléchir sur la qualité de notre système éducatif, sur ses performances et son adéquation aux besoins du marché de l’emploi.
Des mutations s’imposent, si nous voulons que notre système reste au contact du progrès.
En plus du renforcement du quantum horaire des filières scientifiques et techniques,  j’ai donc fixé au gouvernement l’objectif d’orienter au moins 30% des élèves issus du cycle fondamental vers la formation professionnelle et technique.
A cet effet, 25 nouveaux centres de formation seront construits à partir de 2017, en plus du Pôle des métiers de Diamniadio et des lycées professionnels de Sandiara et de Fatick en cours de réalisation.
Plus que l’acquisition de connaissances théoriques, c’est en développant davantage une formation qualifiante aux métiers et aux activités génératrices de revenus que nous lutterons plus efficacement contre le chômage.” Le Pr Macky Sall, 31 Décembre 2016.

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.