Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

L'Université Assane Seck de Ziguinchor sous une tension des codifications

Depuis le lundi 27 juin, la situation est devenue tragique pour les étudiants de l’université Assane Seck de Ziguinchor. Apres l’annonce des codifications, les membres du coud basés à Ziguinchor et chargés du campus social sont venus sortir les étudiants dans les chambres sous une haute tension. Ce qui devient un calvaire pour certains étudiants notamment ceux de la première année.

L’annonce des délogements a été faite il y’a de cela une semaine. Malgré cela, les étudiants n’avaient pas bercés d’un seul pas, ils sont figés au campus social. Arrivé au délai, les dirigeants du COUD ont fini par récupérer tous les clés des chambres. Une situation que déplorent beaucoup d’étudiants qui sont restés sans abri. D’autant plus en plein mois de ramadan, les étudiants sont dominés par la fatigue, la famine et ne parviennent même pas à trouver un endroit ou passer la nuit. EN ce temps ils sont obligés de dormir dans les salles de classes ou dans les coins de l’université. Les étudiants de la licence 1 sont ceux qui en souffrent le plus car étant de nouveaux bacheliers ils ignorent beaucoup de choses qui se déroulent au sein de l’université et parfois ils n’ont même pas de tuteurs qui peuvent les assurer l’hébergement. Ils reprochent aux dirigeants qui ont attendus jusqu’au mois de juin presque juillet pour afficher la liste des codifications.

Les conditions sont difficiles à Ziguinchor qui est une zone aussi lointaine par rapport à la situation géographique du Sénégal avec la variation climatique. C’est une zone qui pleut à peine tous les jours et ces étudiants dans les rues ont du mal à s’en sortir et cela pourrait affecter les résultats à l’examen. La première chose à faire était de prendre en compte les cas sociaux pour empêcher certaines situations et maintenant voilà ce qui se passe, mais espérons qu’ils livrent les clés des chambres aux codifiés dans si peu de temps sinon la situation risque de devenir plus délicate.

Auteur: Diogoul Oumar – Infoetudes

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.