Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

L’Université Amadou Makhtar Mbow (UAM) et l’Université virtuelle du Sénégal (UVS) ont signé une convention de partenariat pédagogique

 L’Université Amadou Makhtar Mbow (UAM) de Diamniadio et l’Université virtuelle du Sénégal (UVS) ont signé jeudi, à Saly-Portudal (Mbour, ouest), une convention de partenariat pédagogique, a constaté l’APS.
La signature a eu lieu lors de la clôture de la troisième rencontre du Comité scientifique international de l’UAM, qui a démarré depuis mardi dernier. ‘’Cette convention est une opportunité qui se présente pour nos deux institutions d’enseignement supérieur public qui ont beaucoup de similitudes’’, a souligné le coordonnateur de l’UVS, Pr Moussa Lô, soulignant que ces deux universités ont également identifié un certain nombre d’opportunités de collaboration.
‘’Il y a des similitudes qui vont naturellement se créer à tous les niveaux’’, a souligné Pr Lô, également membre du comité scientifique international de l’UAM, notant que ‘’ (…) l’UVS est en train de monter en puissance avec 14 000 étudiants, après seulement quatre ans de fonctionnement’’.
‘’Elle va arriver à 20 000, au moins, en 2018 et les projections nous amènent à 50 000 étudiants en 2022’’, a-t-il ajouté, relevant ‘’une progression constante et nette’’ des effectifs.
Pour lui, toutes les universités sont obligées d’aller vers le bimodal et l’UVS, bien que créée pour l’enseignement à distance à cent pour cent, est accompagnée par les espaces numériques ouverts (ENO).
D’ailleurs, l’Etat du Sénégal a un ambitieux projet de construction d’une cinquantaine d’ENO à travers le pays, a rappelé Pr Lô, ajoutant que l’année 2018 va marquer la sortie de la première promotion de l’UVS en licence ainsi que la diversification de l’offre de formation et des cibles de formation.
‘’Nous partageons la forte conviction que l’université du futur ira forcément vers le bimodal’’, a de son côté déclaré le recteur de l’UAM, le professeur Omar Guèye. Pour lui, l’UVS a innové en mettant en place des ENO qui poursuivent les mêmes objectifs que les universités physiques en termes de développement de sentiment d’appartenance et de socialisation des étudiants.
’’Forcément, nous nous rejoindrons dans le futur dans le cadre du bimodal avec l’UVS pour qui beaucoup de choses nous rapprochent. L’UAM fera tout ce qui est son pouvoir pour que cette convention porte très rapidement ses fruits’’, a-t-il promis.

APS

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.