Les étudiants orientés par l’État dans les établissements privés d’enseignement supérieur reprennent les cours le 21 janvier prochain. Une décision prise par le Cadre Unitaire des Établissements Privés d’Enseignement Supérieur du Sénégal (CUDOPES)

Dans une semaine, les étudiants de l’ « Etat » vont être autorisés à suivre normalement les cours. Ce qui met fin à leur calvaire qui a duré plus de trois mois. Ceci grâce à une entente entre l’Etat et les chefs d’établissements. Si l’on se fie au président du CUDOPES, Jean Marie Sène, l’État a accepté de payer les 10 milliards de dettes restants qu’il doit aux privés. Après un premier versement de six milliards, l’État a accepté de payer huit milliards de francs Cfa par tranches d’ici au mois de juin.

Des réactions qui ont poussé M. Sène  et ses camarades à accepter Ainsi, de reprendre les étudiants dans les établissements en espèrant que le calendrier de décaissement sera respecté par le gouvernement.

Ainsi, le CUDOPES invite le ministère de la formation professionnelle à repousser d’un mois les examens du BTS prévus en juin.

 

VOS CONTRIBUTIONS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here