Pr Sossé Ndiaye veut un baccalauréat avec une sécurité maximale. Et pour ce faire, le nouveau directeur de l’Office du bac a pris des mesures catégoriques. C’est ainsi qu’il a décidé, en concertation avec les différents syndicats d’enseignants de corser les sanctions.
En effet, a-t-il fait remarquer, “l’application des interdictions de port du téléphone n’était pas correctement appliquée”.
Mais désormais, a-t-il martelé “tout candidat pris avec un téléphone portable, même si l’appareil ne marche pas, le candidat sera automatiquement exclu du centre d’examen. Et, ne s’en arrêtant pas là, il ajoute que le candidat sera traduit en conseil de discipline. L’interdiction de l’utilisation du portable ne se limite pas aux seuls candidats car, il est aussi défendu aux surveillants d’utiliser leur téléphone dans les salles d’examen

VOS CONTRIBUTIONS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here