Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

Journée mondiale de l’enseignant : les acteurs réclament plus de considération

L’Union syndicale pour une éducation de qualité (Useq)  a organisé ce vendredi 5 octobre, un panel pour marquer  la journée mondiale de l’enseignant. Cet évènement qui avait pour thème : « Le droit à l’éducation c’est aussi le droit à un personnel enseignant qualifié » a été l’occasion pour les participants de se pencher sur la situation des membres de ce corps, mais aussi des enfants hors système qui sont près de 1,5 millions.

Se saisissant de l’occasion, le Secrétaire général du Syndicat des professeurs du Sénégal (Sypros), Marième Sakho Dansokho, a exhorté les autorités à se pencher sur la situation des enseignants.

«L’enseignant est le facteur principal pour l’atteinte de la qualité de l’éducation. Il faut que l’enseignant soit formé initialement et bénéficier de formation continue et qu’il puisse travailler dans la sérénité, que les effectifs pléthoriques soient  corrigés », a-t-elle déclaré.

Dans le même sillage, le Coordonnateur de l’Useq, Amado Diaw Ly indique que  «le bilan du droit à l’éducation pour tous, est très mitigée. Certes il y a eu des progrès dans la scolarisation, mais il y a encore des insuffisances notables parce qu’il y a 1,5 millions qui d’enfants devraient aller à l’école et qui sont hors du système éducatif».

A l’en croire, cette situation serait liée «au problème d’offre éducative en termes de construction de classes et surtout en termes de personnel enseignant».

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.