Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

Guinée – Une grève des élèves du public dégénère et cause plusieurs blessés et 2 morts

GUINEE – choqués par l’absence des professeurs en grève depuis plus d’une semaine, les élèves des écoles publiques en Guinée se sont manifestés dans les rues de Conakry, ce Lundi 20 et Mardi 21 Novembre 2017.

Les manifestations des élèves ont fini par prendre une autre tournure. Plusieurs centaines de manifestants ont rallié le domicile privé du Ministre guinéen chargé de l’Enseignement pré-universitaire, Ibrahima Kalil Konaté, sis au quartier Yimbaya, a appris Africaguinee.com, repris par plusieurs médias locaux. Les manifestants ont très vite été bloqués par la présence massive des agents des forces de l’ordre.

Ce Lundi, en fin de soirée, les autorités ont confirmé la décès de l’élève qui aurait reçu une balle selon plusieurs témoignages. La victime a reçu la balle au ventre à Tassana Plaque. Un autre élève qui aurait reçu une balle dans les mêmes circonstances au même endroit serait atteint mortellement, note la presse locale.

Comme un air d’embrasement général, tous les grands axes routiers de la capitale ont été paralysés par des élèves choqués par l’absence des professeurs dans les écoles. Ces derniers sont en grève depuis maintenant une semaine. Ils exigent entre autres une amélioration salariale

Mais le Gouvernement minimise la grève et accuse un groupe de dissidents. Au moins trois responsables syndicaux à l’origine du mouvement sont arrêtés depuis samedi et sont encore en détention. Ils sont accusés de trouble à l’ordre public et d’appel à une grève “illégale”.

 

Avec AfricaGuinée et Aminata.com

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.