Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

Fraude au Baccalauréat – ce que vous risquez est grave

Si l’envie de frauder à l’examen du baccalauréat vous titillait, sachez que vous vous exposez à de graves sanctions disciplinaires, mais aussi pénales. Explications avec cet article de la rédaction d’infoetudes.

Toute fraude ou tentative de fraude entraîne des suites disciplinaires : exclusion de l’examen, traduction devant la commission de discipline de l’Université, et éventuellement des poursuites pénales

Sera pareillement sanctionné tout comportement, aux abords ou à l’intérieur des centres d’examen, des candidats ou participants au Baccalauréat, qui ne serait pas irréprochable, tout candidat qui perturbe l’examen sera immédiatement EXCLU.

Le candidat utilisera exclusivement les feuilles de copies, intercalaires et de brouillon mises à sa disposition. Il lui est absolument interdit de garder sur soi ou à portée de main tous manuscrits ou imprimés d’aucune sorte, livres ou ouvrages, téléphone portable, baladeur ou similaire.

L’usage du dictionnaire est interdit, sauf pour l’épreuve d’Arabe (dictionnaire bilingue autorisé) et les épreuves de Grec et de Latin (sont seuls admis les dictionnaires Grec Français et Latin – Français). Pour les Mathématiques, est autorisé l’usage des règles (et cercles) à calcul et des tables numériques (logarithmes, statistiques, financières) sous réserve que ces instruments ou documents ne comportent aucun formulaire susceptible de fournir une aide théorique au candidat (le mode d’emploi ou la notice sur la précision n’est pas un formulaire).

Les candidats ne doivent pas communiquer ni tenter de communiquer entre eux ou avec une personne se trouvant à l’extérieur de la salle. Les complices seront sanctionnés de la même façon que les fraudeurs. A la fin de l’épreuve, chaque candidat doit remettre une copie, même blanche, avec en-tête dûment rempli.

Parmi les comportements pouvant être qualifiés de fraude ou tentative de fraude, on peut citer notamment :


– utiliser un appareil permettant l’écoute de fichiers audio ;
– se faire remplacer par une autre personne ;
– communiquer avec d’autres candidats pendant l’épreuve ;
– utiliser un appareil permettant d’échanger ou de consulter des informations (téléphone portable par exemple) ;
– utiliser du papier ou des documents autres que ceux fournis par l’administration ;
– utiliser une calculatrice sans que cette utilisation soit indiquée dans le sujet.

En cas de fraude pendant les épreuves du bac, le chef de centre d’examen peut décider de l’expulsion immédiate de l’élève.

voici un liste d’autres cas de fraude cas de fraudes:

Si des copies de candidats sont similaires, il faut voir la provenance des candidats 

Si le candidat écrit des notes qui ont un rapport avec l’épreuve sur son corps ou ses habits

 – Si pendant l’épreuve le candidat est pris en flagrant délit de possession de documents 

Si le candidat utilise une machine à calculer non autorisée 

S’il y a un cas de substitution de candidat

 – S’il y a complicité entre un ou des candidats avec un surveillant ou un secrétaire de jury

– Si un indice flagrant destiné à permettre au correcteur de reconnaître le candidat est découvert sur la copie par le surveillant

 

– En cas de fraude avéré, le Président de jury doit faire un rapport, renvoyer le candidat du centre d’examen puis demander aux surveillants de l’inscrire dans le PV de séance d’écrit ;

– Dans le cas d’une présomption de fraude, le Président de jury laisse le candidat continuer les épreuves mais ne délibérera pas sur son cas. Il prendra le soin de demander aux surveillants de le mentionner sur le PV de séance d’écrit.

Ce que vous risquez!

En cas de fraude, l’incident sera mentionné au procès-verbal de la séance ainsi que sur la copie du candidat. Le procès-verbal est transmis au recteur qui saisit la commission de discipline de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

La commission peut décider, selon les cas :

  • un blâme,
  • la privation de toute mention au diplôme,
  • l’interdiction de participer à tout examen de l’Éducation nationale pendant 5 ans au maximum (bac ou post-bac),
  • l’interdiction de s’inscrire dans un établissement public du supérieur (temporairement ou définitivement),
  • l’interdiction définitive de passer tout examen de titre ou diplôme délivré par un établissement public du supérieur et de s’y inscrire.

La sanction s’accompagne de l’annulation de l’épreuve pendant laquelle s’est déroulé la fraude pour le candidat (il aura alors la note de 0).

Selon les cas, la commission peut aussi prononcer la nullité de l’examen pour ce candidat.

Toute sanction peut être inscrite au livret scolaire.

La fraude au bac constitue un délit. Son auteur et ses complices encourent une peine :

  •  d’amendement,
  • et/ou de 1 à 5 ans d’emprisonnement.

Alors, nous sommes bien claires et vous êtes trop avertis!

Infoetudes.com 

 

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.