Groupe Info Etudes
Actualités

Formation professionnelle – Vers le lancement de sessions de spécialisation

Kaolack, 26 juin (APS )- Le ministre de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Innovation, Mamadou Talla, a évoqué mardi la possibilité d’ouverture prochaine de sessions de formation en spécialisation au profit des acteurs du secteur dans le cadre d’un partenariat avec les collectivités territoriales.
“Il est possible, en dehors de la formation initiale délivrée dans les centres de formation, que des sessions de spécialisation soient ouvertes suivant un délai court, pour permettre aux artisans et autres acteurs du secteur de disposer du certificat de spécialité”, a-t-il notamment souligné.
Ces sessions de formation à la carte pourraient être mises en œuvre dans le cadre d’un partenariat avec les collectivités territoriales, a laissé entendre Mamadou Talla.
Le ministre de la Formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’innovation s’exprimait à l’issue d’une visite effectuée lundi sur le chantier d’un centre de formation professionnelle à Nioro, dans la région de kaolack.
La construction de cette infrastructure est le fruit d’un partenariat entre l’État du Sénégal et le gouvernement du Luxembourg, qui en a financé le coût à hauteur de 1,4 milliard de francs Cfa. Ies travaux, entamés en 2016, doivent s’achever en août prochain.
Des filières de formation portant en autres sur l’hôtellerie, la restauration, la coiffure, l’artisanat, l’agriculture et la santé communautaire seront développées dans ce futur centre de formation professionnelle de Nioro du Rip, a-t-on appris de ses promoteurs.
Mamadou Talla a ainsi fait part de sa satisfaction du niveau d’avancement des travaux de ce nouveau centre de formation qui traduit la nouvelle vision des pouvoirs publics sur l’importance de ce secteur dans la mise en œuvre du Programme Sénégal émergent (PSE).
Selon lui, la mise en place de ce centre de formation est en adéquation avec une nouvelle appoche de formation articulant apprentissage et pratique en entreprise. “Il s’agit d’une nouvelle vision destinée à rendre les jeunes opérationnels dès la fin de leur formation professionnelle”, a-t-il expliqué.

AFD/AKS/ASG

VOS CONTRIBUTIONS

Articles connexes

Concours Général 2019 – Reprise des épreuves de mathématiques pour la Terminale (Ministre)

Bara DIAW

Les Prix africains de fact-checking : candidatures ouvertes

Bara DIAW

Vision plus consulting recrute Un CHARGE D’ACCUEIL

Khadim Seck

Concours général 2019 : Parfum de “scandale” sur les épreuves de Maths

Bara DIAW

159 300 candidats à l’épreuve anticipée de philosophie

Nodou Dieng

BAC 2019, les professeurs d’Education physique et sportive alertent

Nodou Dieng

Laissez un commentaire