Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

Décès du Professeur Yoro Fall : L’Afrique perd un de ses meilleurs historiens

Le Professeur Yoro Fall, ancien candidat à l’élection présidentielle au Sénégal est décédé, à Paris, hier mardi. Mais le disparu est plus connu dans le monde universitaire. Il a laissé à la postérité des travaux de référence. Il est considéré comme l’un des meilleurs historiens de sa génération en Afrique.

Le monde universitaire est en deuil. Le Professeur Yoro Fall est décédé, hier à Paris. C’est une grande perte pour le Sénégal et pour l’Afrique. Cet universitaire fait partie des meilleurs historiens que compte le continent. Ce n’est pas un fait du hasard qu’il a été désigné comme le Rapporteur général du Projet « Histoire générale du Sénégal des origines à nos jours (Hgs). Professeur émérite, il a formé des centaines d’archéologues, d’historiens et chercheurs. Il est aussi membre du Comité pour la valorisation des archives de Thiaroye 1944 (Covart 44), créé par le chef de l’Etat, par arrêté N° 13075 du 24 août 2016.

Le Pr Penda Mbow, pour sa part, considère le Pr Yoro Fall comme « l’un des meilleurs historiens africains ». Ses travaux, reconnaît le Pr Penda Mbow, sont d’une grande qualité. « Le Pr Yoro Fall est l’un des plus brillants historiens africains et de sa génération. C’était un universitaire exceptionnel. C’est l’un des meilleurs sur l’histoire médiévale de l’Afrique », a témoigné le Pr Penda Mbow.

Le disparu a laissé à la postérité des ouvrages de référence. L’historienne Penda Mbow cite, entre autres, sa thèse publiée aux Editions Karthala. « Yoro Fall avait une parfaite connaissance des sources. Sa thèse est un travail de référence. C’est malheureux que le Sénégal n’ait pas tiré profit des personnalités comme Yoro Fall. Il était un historien de renommée mondiale », a soutenu l’universitaire.

Le Pr Yoro Fall était aussi l’un des membres fondateurs de la Raddho. Il a lancé le journal « Opinions ». C’était un intellectuel qui tenait à faire passer ses idées susceptibles de donner un nouveau cours au développement de l’Afrique. « Le Pr Yoro Fall était discret. Lorsqu’il s’était présenté à l’élection présidentielle, c’était pour lui, une manière de faire passer ses idées, une manière pour lui de secouer le cocotier », a fait savoir Penda Mbow. Le disparu a été également un ancien fonctionnaire de l’Unesco. La présidence de la République a assuré son évacuation sanitaire.

A. DIAW et I.SANE

–source: lesoleil.sn

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.