Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

Crise scolaire : Ce que le privé catholique est prêt à faire pour sauver l’année

Le programme pratiquement terminé, le privé catholique est toutefois prêt à faire des concessions pour “sauver l’année scolaire”. Pour ce faire, Jean Claude Mendy, Directeur de l’enseignement privé catholique du diocèse de Tambacounda, prône la “solidarité”, sur Radio Sénégal.

“Nous remarquons dans l’enseignement catholique qu’il faut sauver l’année même si nous sommes dans le privé. Effectivement, nous avons pratiquement terminé nos programmes et que nous avons prévu des vacances scolaires dès le mois d’août, précise Jean Claude Mendy. Mais ce n’est pas la première fois que cette situation-là nous rattrape.”

Fort de ce fait, il appelle l’enseignement catholique à “se solidariser avec le gouvernement (et) tous les acteurs de l’Education pour sauver l’année surtout pour nos enfants qui sont dans le public.”

Selon le Directeur de l’enseignement privé catholique du diocèse de Tambacounda, “dire qu’il ne faut pas prolonger l’année, cela ne marchera pas”. Donc, “il faudra qu’au niveau du privé, qu’on fasse ce sacrifice-là” pour “sauver l’année aussi bien dans le public que dans le privé.”

Dans ce sillage, indique Jean Claude Mendy, les élèves du privé catholique doivent être préparés, en leur disant “qu’il ne s’agit pas de chercher le savoir mais d’éduquer nos enfants, c’est justement leur enseigner ce volet solidarité, la compassion, l’unité nationale, leur dire que c’est le même examen où on doit aller ensemble”. D’autant qu'”il y a toujours un groupuscule (dans le privé) qui n’est pas d’accord pour la prolongation de l’année scolaire.”

Auteur: Dié BÂ – Seneweb.com

VOS CONTRIBUTIONS

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.