Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

Crise Gambienne: Plus de 4 000 élèves seront accueillis au Sénégal (Autorité)

Quatre mille élèves sénégalais de 48 établissements scolaires situés à moins de cinq kilomètres de la frontière avec la Gambie seront déplacés selon un plan d’évacuation déjà établi par les autorités académiques de Ziguinchor (sud), en prévision d’une éventuelle intervention militaire dans ce pays, a appris l’Aps.

« Nous avons évalué toutes les écoles qui sont à moins de cinq kilomètres de la partie frontalière entre la Gambie et la Casamance. Cela fait un effectif de 4.000 élèves provenant de 48 établissements. Un plan est mis en place pour les déplacer en cas ‘‘d’intervention militaire en Gambie’’, a expliqué l’inspecteur académie (Ia) de Ziguinchor, Ismaïla Diouf.

« Pour le moment, nous souhaitons que les appréhensions par rapport à une éventuelle intervention militaire en Gambie restent à l’état d’appréhensions », a dit M. Diouf à des journalistes, en marge d’une cérémonie de présentation de vœux au personnel de l’académie de Ziguinchor. « Nous sommes à pied d’œuvre pour établir un plan d’action en cas d’attaque militaire en Gambie. Cette situation produira deux mouvements de populations. Les personnes qui quitteront la Gambie pour la Casamance, mais surtout les Sénégalais qui habitent le long des frontières gambiennes et qui devraient faire l’objet d’un déplacement pour raison d’insécurité », a-t-il poursuivi. Analystes et observateurs n’écartent pas la possibilité d’une intervention militaire en Gambie où Yahya Jammeh, au pouvoir depuis 22 ans, conteste les résultats de la présidentielle gambienne du 1er décembre dernier, au lendemain de laquelle il avait pourtant reconnu sa défaite et félicité son adversaire, Adama Barrow, le candidat de l’opposition, pour sa victoire.

APS

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.