Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

Contribution : Le mental d’un combattant (Par Cheikh Bamba Sène Ahmada)

Etre fataliste, c’est accepter les réalités telles qu’elles sont, c’est se dire que  l’homme ne peut pas changer le cours des événements. Est-ce une fuite de responsabilité ou l’acceptation du destin ? Chacun y va de sa propre conception ; Certains te diront que «  l’homme est à la mesure de toute chose », qu’il est responsable de ce qui lui arrive, de ses actes, comme si les choses dépendaient de lui mais qu’en est-il de Dieu ? S’il est  pour d’autres l’être qui jouit de toutes les existences sans l’avoir reçu, et sans qui nos projets ne pourront point se réaliser, en qui le paysan n’aurait pas une telle confiance au point de semer ses graines espérant qu’il aura de bonnes récoltes car il sait qu’ « IL » tient toujours ses promesses. Tous les deux thèses ne valent t- elles pas ?  Si l’homme savait ce qui l’attend , il ne fournirait aucun effort et laisserait le destin se jouer, mais à côté de cet effort fourni, nous n’avons pas la claire certitude qu’il en résulterait un succès ou un échec, seul notre foi et notre capacité à résister pourrait nous aider à tenir le coup ,à se dire que la vie est faite de victoires et de défaites , on tombe souvent dans ses pièges, mais on doit se ressaisir ,partir à la conquête de ce que nous n’avons pas, de ce que nous voulons, même si cela est  une pérégrination dans laquelle  on se  lance mais dont on ne choisit pas  la trajectoire car les différentes phases de la vie se succèdent sous le contrôle d’ un être dont on ne peut ,ni définir ,ni localiser, ni voir ;tout ce que l’on sait, c’est qu’il existe . ARISTOTE affirmait : « Tout ce qui se meut est mû par quelque chose ; ce quelque chose par une autre chose, et il faudrait donc remonter à la première cause, qui est la cause causante non causée» parlait –il du DIEU unique et omniprésent ou pas ? Laissons la raison parler, mais a-t-elle sa place quand il s’agit de la croyance ?A vous de juger  .La vie nous réserve à chaque fois des obstacles et chaque étape dépassée ,  nous attend une autre aux aguets comme ce chasseur  qui , flèche à la main, guette avec impatience le gibier qu’ il n’hésiterait pas à buter dès son apparition .Ceux qui vaincront donc sont ceux  qui s’attendent à combattre et qui sont toujours prêts à gagner mais aussi  à se résigner en cas de perte car ils comprennent que ces deux choses vont de pairs en ce monde illusoire,captieux, l’ultime victoire se trouve dans un autre monde qui nous est étranger, qui nous est inconnu ;un monde où nous ne naquîmes point. La vie ,comme disait Mariama Ba, «…  est faite d’abdications et de renoncements sous le fouet impitoyable de la fatalité ».Soyons dans le train même si on est au dernier wagon ,restons stoïque même si on se dit souvent que cette vie ne vaut pas la peine d’être vécue  .Soyons forts et restons combattants , soyons comme ces vertueux gens à l’instar de CHEIKHOUL KHADIM qui se sont  donné corps et âmes pour que les êtres humains soient libérés sous le joug de l’ignorance, de la lassitude, et du désespoir .  Le temps de lasser les bras  est révolu, la seule chose qui vaille : c’est de rester un éternel combattant en cette vie même si l’on sait qu’ elle s’achèvera un jour, mais nos actes resteront à jamais et témoigneront aux générations futures que nous avions toujours été de véritables résistants ,résistons quel que soit l’obstruction , résistons aux paroles qu’on nous adresse directement ou à notre insu et qui nous blesse le cœur au point que nous voudrions  renoncer à la vie, se suicider, démissionner. Ne prêtons pas attention aux pessimistes qui nous diront que cela ne va pas marcher, aux gens qui veulent ternir notre image en voulant s’affirmer, mais l’affirmation de soi doit-elle passer par la négation de l’autre comme le conçoivent certains ? Non dirais-je car DIEU n’a pas besoin de notre aval pour faire de nous ce que nous sommes, ce que nous serons. Soyons donc sourds  aux provocations,  aux paroles des gens pour qui on s’est donné nuit et jour et qu’en retour ils nous traitent de tous les noms. La résignation est l’une des qualités premières de l’être humain ; donc soyons stoïque et ayons le mental d’un combattant  et que, dans l’au-delà, le mensonge cédera la place à la vérité, et on pourrait s’attendre à une rétribution.

Cheikh Bamba Sene AHMADA

Seneahmada@gmail.com

Sélectionné pour vous :

« La paix est avec celui qui suit le droit chemin »

Le contenu du présent article est une contribution. Le contributeur s’engage à ce que son contenu ne comporte aucun élément susceptible de violer les droits des tiers ou de donner de fausses informations ou toute violation des lois en vigueur. Les contributions signées représentent exclusivement l’opinion de son auteur. Le Groupe Info Etudes n’est en aucun cas responsable sur les contributions des utilisateurs ou l’utilisateurs des informations fournies par ces derniers. Toutefois, le Groupe se réserve le droit de supprimer, sans informer l’auteur, tout contenu non conforme aux principes et objectifs du Groupe.

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.