Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

AMCA Projet du mois d’Octobre : Don de fournitures

AMCA: association des Anciens Élèves de Mame Cheikh Anta

Toujours fidèles aux principes de base qui fondent notre engagement, nous nous inscrivons dans un éternel combat contre les nombreux problèmes qui entravent notre système scolaire. Nos interventions visent à trouver des solutions très pragmatiques pour cette inquiétante problématique des conditions d’apprentissage de notre jeunesse. C’est dans cette logique que nous avons conclu que le premier problème dont souffre l’école sénégalaise c’est le manque de moyens des parents ; cela impacte directement sur la question de l’équipement des élèves en fournitures scolaires. C’est ainsi que certains élèves sont renvoyés pour manque de cahiers ou de livres et d’autres abandonnent même car les parents acculés par les problèmes d’un seul repas par jour n’hésitent pas à retirer leurs enfants de l’école pour alléger leur fardeau.
C’est pourquoi nous comptons, dans notre projet du mois d’octobre, d’intervenir directement dans cette situation en dotant les élèves, dès l’ouverture des classes, de cahiers et de toutes les fournitures pour leur permettre une année scolaire en toute tranquillité, sans être dérangés dans leur concentration. Cela va essentiellement impacter sur leur réussite en permettant d’améliorer les résultats obtenus. C’est le plus important pour aider les enfants, c’est le premier pas à faire. Ainsi, nous travaillons dans cette logique en cherchant à doter tous les élèves de fournitures pour qu’aucun parent n’ait à acheter un seul stylo pour son enfant. Voilà le pari que nous avons choisi de réaliser. Tout pour se rendre utile à notre peuple, pour donner une chance à notre jeunesse, pour permettre à chacun d’espérer un avenir plus radieux car investir dans la jeunesse c’est réinventer l’avenir.
Pour parvenir à réaliser ce projet, nous avons dressé un premier bilan qui essaie d’estimer le coût global. Travaillant avec ceux qui partagent avec nous les mêmes principes et qui ont l’engagement sincère de vouloir changer la situation précaire qui définit notre système scolaire, nous pensons qu’un tel projet apportera un grand soutien aux parents, aux enseignants et aux élèves. Notre seul but c’est de permettre un climat d’apprentissage plus favorable à la réussite de nos jeunes frères et sœurs, de nos nièces et neveux. Nous pensons pouvoir leur donner une chance que nous n’avions pas. Alors, le bilan qui suit est une petite  arithmétique réalisée après quelques recherches effectuées auprès de plusieurs acteurs s’activant dans ce domaine.
Premier Bilan dressé
Pour l’achat des cahiers : (Statistiques d’après notre concertation avec l’école et avec la SIPEXS)

  •  Pour les Cours d’Initiation : on a environ 200 élèves : 03 cahiers double lignes par élève.
  •  On a besoin de : 200 x 03 = 600 cahiers double lignes
  •  Coût : 600 x 100 = 60 000 francs CFA
  •  Pour les Cours Préparatoires : on a environ 300 élèves : 03 cahiers 50 pages par élève.
  • On a besoin de : 300 x 03 = 900 cahiers de 50 pages
  •  Coût : 900 x 175 = 157 500 francs CFA
  •  Pour les Cours Elémentaires et Moyens : on a 250 + 210 +240 + 200 = 900 élèves
  •  5 cahiers pour chaque élève en CE : 05 x (250 +210) = 2300 cahiers
  •  6 cahiers pour chaque élève en CM : 06 x (240 + 200) = 2640 cahiers
  •  On a besoin de : 2300 + 2640 = 4940 cahiers de 100 pages.
  •  Coût : 4940 x 225 = 1 111 500 francs CFA
  •  Coût total des cahiers :
    60 000 + 157 500 + 1 111 500 = 1 329 000 francs CFA
    D’autres fournitures : (estimation)
  •  Stylos : rouges, bleus, verts et noirs : 4 x 1400* = 56 000 stylos
  •  Crayons : 1400* crayons
  •  Autres fournitures :
  •  Coût : 100 000* francs CFA
  • Pour finir nous avons besoin d’un budget de 1 529 000* francs CFA :
    (1 329 000 + 100 000 + 101 000 [pour les dépenses liées à l’organisation du projet]) pour effectuer toutes les dépenses liées à la réalisation de ce projet de grande envergure, dépenses de diverses natures.
  • Coût total du projet : 1 530 000 francs CFA

Le Président : Alioune Badara NDIAYE

0033758090816
albandafterall@gmail.com
(*) : Une première estimation de notre part

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.