Fierté de la banlieue, le lycée Limamoulaye de Guédiawaye se sent stigmatisé et combattu par le ministre Serigne Mbaye Thiam. Malgré ses performances d’excellence chaque année au concours général, Limamoulaye semble gêner le ministre de l’Education qui, selon eux cherche vaille que vaille à écarter par des micmacs leur lycée de peloton ou de la vitrine d’excellence des établissements scolaire du pays. Et, ce au profil de la Maison d’éducation Mariama Ba de Gorée, du Pyratanée militaire de Saint-louis et du lycée de Diourbel.

 

La sortie du ministre faisant du Lycée d’Excellence nationale de Diourbel, le premier établissement du Sénégal a été fortement décrié par le personnel enseignant du Lycée Limamoulaye. Selon eux, le ministre de l’Education ne digère pas le fait que le lycée Limamoulaye soit toujours devant les Lycées d’excellence, décrient -ils sur les colonnes du quotidien “Les Echos”.

 

Une raison pour les enseignants de l’établissement de menacer à la boycott de la cérémonie de remise des prix du Concours général, de cette année pour manifester leur colère. Et pour faire face à Serigne Mbaye Thiam, les camarades de l’enseignant-chercheur, Lamane Mbaye ont décidé de tourner le dos au Concours général. Même s’ils sont conscients que ce sont les élèves qui vont payer le plus lourd tribut, les professeurs estiment que “c’est le seul moyen de faire revenir le ministre de l’Education à la raison et le pousser à abandonner sa campagne de dénigrement

VOS CONTRIBUTIONS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here