Vulgariser les clubs pour le bien du système éducatif

Publiée le 11/05/2017 à 12:00
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Demande de bourses dans les écoles privées pour la rentrée 2021/2022

Nombreux sont les lycées et collèges dans lesquels , il existe des clubs pour les élèves. Les plus fréquents sont les clubs d’anglais, scientifiques, de Français ou d’espagnol .
En dehors des cours, ces activités à la fois ludiques et pédagogiques occupent les potaches et complètent les enseignements.

Ces programmes très aimés des collégiens et lycéens permettent aussi aux jeunes de travailler et d’échanger loin du regard inquisiteur ou du contrôle  des professeurs.
Ce sont des gages de progrès et de maîtrise des différents langues concernées.
Ces clubs ont permis aujourd’hui à des milliers d’écoliers de maîtriser l’anglais grâce aux débats , aux chœurs et aux exercices ayant pour finalité d’augmenter les capacités intellectuelles et oratoires.
Ils sont pleins d’avantages mais ils ne sont plus dynamiques comme avant. Maintenant on entend plus les gouvernements scolaires plus festifs et moins pédagogiques. Les autorités scolaires doivent vulgariser ces activités pour le bien du système éducatif .
Dans certains lycées, on est nostalgique des concours de déclamation de poèmes, des ateliers d’écriture , des journées d’investissement humain.A un moment donné les clubs de littérature, d’art et de philosophie avaient réussi à s’organiser et mettre sur  pied un cadre international dénommé RESACLAP (Réseau des clubs de littérature d’art et de Philosophie ).
Ce réseau avait organisé en 2013 , des olympiades de français et de philosophie avec plus de 600 candidats issus de plusieurs lycées du territoire national.
Existe-t-il toujours ou pas? En tout cas on ne l’entend plus alors qu’il était sur la bonne voie.
Ces actions qui meritent d’être applaudies , encouragées ne vivent que le temps d’une rose.Malheur !!!
A qui la faute ? Aux autorités sans doute car c’est à eux d’accompagner ses initiatives salvatrices à plus d’un titre.
On ne peut pas parler des clubs scientifiques qui malgré leurs maigres moyens matériels et financiers montrent la finesse de leurs esprits, l’ingéniosité de leurs cerveaux, l’habileté de leurs mains .Durant sa journée en 2012 ,le club scientifique du lycée de Thiaroye avait ému l’assistance par d’importantes démonstrations malheureusement non accompagnées.
Ce même club s’occupe également du volet environnemental en plantant des arbres dans la cour de l’établissement. Mieux il y a aménagé un petit champ dont la verdure séduit l’oeil.
Les clubs sont fondamentaux pour le niveau des collégiens et lycéens, leur existence est un gage de sécurité pour le système éducatif
A bon entendeur Salut.

Article a lire:  Appel à candidature pour le Prix de l'enseignant de l'Union Africaine
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur pinterest

A ne pas rater

Concours et emplois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité Emploi : Conseils, Vie Pro, Entreprises qui recrutent ...

En cliquant sur « S’inscrire », vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Vulgariser les clubs pour le bien du système éducatif