Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

UASZ: Après 23 jours sans RESTO, les étudiants retrouvent le goût du "Thiebbou Yapp"

Apres 4 jours de grève, L’université ASSANE SECK de Ziguinchor redevient comme avant et vit au rythme d’une forte ambiance avec l’ouverture du nouveau restaurant. En ce jour de Mercredi 26 octobre les étudiants ont gouté leur premier repas « Thiebou yapp » au restaurant après une longue absence de ce dernier depuis la reprise des cours, ce qui égaye beaucoup d’étudiants à l’UASZ.

Apres la reprise des cours, le 03 octobre, les étudiants ont entamé les cours avec un calvaire c’est à dire une université sans resto. Ce qui était très pénible pour tous les étudiants du campus social. Chaque jour ces derniers se démêlaient pour leur déjeuner, repas et diner. La fermeture du resto était dure à supporter pour les étudiants car ils dépensaient beaucoup d’argent par jour d’autant plus que la vie est chère. Les parents aussi en souffraient beaucoup pour le budget qu’ils envoyaient à leurs enfants. Et pour ce qui n’ont pas de tuteurs, ils avaient un menu par obligation petit déjeuner pain, repas « biscuit+ lait ponse » ou bien pour ceux qui avaient les moyens d’acheter les plats de riz à 500fr et pour le diner du couscous ou fondé.

Dominés par la famine, ils avaient tous hâte de terminer leur second semestre et subitement quitter le campus car sans alimentation c’est dur de mettre quelque chose dans la tête. Heureusement les délégués ont pris l’affaire en main et ont décrété une grève qui a presque duré 4 jours pour une quête de l’autonomisation et de l’ouverture du resto même s’ils sont conscients du resto qui est en phase de construction. Finalement on a ouvert la case de l’UASZ pour la transformer en un resto. Vous payez 150fr et on vous donne votre plat de riz. En ce moment c’est seulement pour le repas mais on commence à voir le sourire de ces étudiants qui ont tant attendu ce jour avec impatience. Certains ont tendance à dire que le seul motif des étudiants pour aller en grève dépend de l’argent ou du restaurant mais comment apprendre sans énergie. Ces étudiants ont besoin de ce resto pour se nourrir et ils lancent un appel au ministre de l’enseignement supérieur pour les aider dans la résolution de ce problème. Comme Ils ne voyaient pas de repas et aujourd’hui c’est fait alors espérons qu’ils continuent avec le petit déjeuner et le diner.

Auteur: Diogoul OumarInfoetudes.com

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.