Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

Je reste stoïcien (Par Ahmada)

Il nous semble souvent avoir tout perdu au point de vouloir renoncer à la vie ; et là plusieurs options se présentent se résumant à deux choix: Céder ou combattre.
Certains choisiraient de suspendre la marche parce qu’elle est longue et parsemée d’obstacles. Désespoir et angoisse se mêlent à leur vie, des questions sans réponses et les tribulations de la vie leur laissent croire que la vie ne vaut pas la peine d’être vécue, qu’elle n’est pas clémente avec eux .
Quelle est injuste cette vie ! Pourquoi ne dois-je pas être heureux? Qu’ai-je fait pour devoir subir une telle anxiété? Ces phrases se bousculent dans notre mémoire qui, à partir de ce moment, s’estompe, elle se paralyse sous l’effet du désespoir et notre corps s’alourdit.
Dois-je avancer en les surmontant? Affirmatif serait la réponse des plus stoïques qui malgré l’ardeur de la vie, malgré l’emprise d’une vie jalonnée de maux sans remèdes continuent la marche, partant du postulat selon lequel nous ne pouvons pas changer le cours des événements et ils acceptent leur sort avec résignation. Les paroles des anciens, des écritures saintes,la longue pratique viennent nous motiver, nous en tirons des leçons de la vie. Cheikhoul khadim nous dira: “Ne te plains pas tout le temps des épreuves qui t’accablent, sois courageux et agis de telle sorte que les gens pensent que tu ne manques de rien”
Mariama affirma “« Chaque vie recèle une parcelle d’héroïsme, un héroïsme obscur fait d’abdications, de renoncements et d’acquiescements sous le fouet impitoyable de la fatalité »
Joie et tristesse sont d’éternels compagnons. Nous sommes tous heureux d’avoir vécu de merveilleux moments mais tous malheureux d’avoir succombé devant de terribles situations.
Quelque soit l’un ou l’autre restons d’éternels stoïciens car la vie n’est qu’un bref passage contrôlé par un “être” qui jouit de toutes les existences sans l’avoir reçu . Ceux qui resteront sur la piste sont ceux qui acceptent les choses telles qu’elles leur arrivent.

Par Ahmada Bamba Sène

Le contenu du présent article est une contribution. Le contributeur s’engage à ce que son contenu ne comporte aucun élément susceptible de violer les droits des tiers ou de donner de fausses informations ou toute violation des lois en vigueur. Les contributions signées représentent exclusivement l’opinion des auteurs. Le Groupe Info Etudes n’est en aucun cas responsable sur les contributions des utilisateurs ou l’utilisation des informations fournies par ces derniers. Toutefois, le Groupe se réserve le droit de supprimer, sans informer l’auteur, tout contenu non conforme aux principes et objectifs du Groupe.

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.