Article premier : il est institué un « Grand Prix du Chef de l’Etat pour l’Enseignant » destiné à récompenser un enseignant « craie en main » dont les qualités humaines et professionnelles, le dévouement au travail et l’exemplarité dans l’exercice de son métier et dans son comportement au sein de l’école et de la communauté, méritent d’être loués et portés à la connaissance de tous.
Article 2 : peut être proposé à l’obtention du Grand Prix pour l’Enseignant, tout enseignant « craie en main » du Préscolaire, de l’Elémentaire, du Moyen, du Secondaire, de la Formation technique ou professionnelle pré universitaire, totalisant au moins 10 ans d’ancienneté dans l’enseignement.
DISPOSITIF DE SELECTION ET DE DISTINCTION :
Comité départemental dirigé par le Préfet ;
Comité régional dirigé par le Gouverneur ;
Jury national présidé par une personnalité nommée.
ELEMENTS D’APPRECIATION :
ATTITUDE de l’enseignant au travail : ponctualité, assiduité, rigueur, respect du cahier des charges, dévouement au travail, relations humaines et sociales avec les autres, etc ;
Les performances de l’enseignant attestées par les membres de l’équipe pédagogiques, le Chef d’établissement, les inspecteurs, les membres de la communauté et évaluées, entre autres, à partir de fiches d’inspection, de questionnaires d’enquête, de résultats d’évaluation ;
Sa contribution à l’amélioration de la qualité des enseignements apprentissages, évaluées, entre autre, par sa régularité et son engament, au sein des cellules pédagogiques, par la production de documents pédagogiques ;
Son engagement pour l’amélioration de la performance des élèves et sa disponibilité envers eux, évalués, entre autres, à partir du soutien, de l’encadrement, de l’aide, du tutorat, à titre bénévole, en faveur des élèves à l’école et en dehors de l’école ;
Sa contribution à l’utilisation de technologies de l’information, de ressources numériques éducatives ou d’autres méthodes innovantes d’enseignement ;
Sa participation à la vie de l’établissement, aux activités péri et para scolaires et à la vie publique de la communauté en général et la connaissance dont il jouit dans les médias et dans la communauté ;
Son influence et son leadership dans les changements de mentalité et des comportements par sa capacité à disséminer des valeurs humaines, éthiques et morales au sein de l’école et de la communauté.
LES RECOMPENSES financières ont été portées 20 000 000 FCFA (vingt millions) pour le lauréat et 5 000 000FCFA pour les prix d’encouragement.

VOS CONTRIBUTIONS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here