MBOUR : 700 KITS SCOLAIRES POUR DES ÉLÈVES DE LA COMMUNE

Publiée le 21/02/2021 à 12:49
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Demande de bourses dans les écoles privées pour la rentrée 2021/2022

 Le président du mouvement social ‘’Actions’’, Professeur Daouda Ndiaye, a remis jeudi 700 kits scolaires à la première circonscription départementale de l’inspection de l’éducation et de la formation (IEF1) de Mbour (ouest). Ces 700 kits, destinés à appuyer et renforcer autant d’élèves de l’élémentaire, ont été remis au cours d’une cérémonie organisée dans les locaux de l’IEF1. Celle-ci s’est tenue en présence de l’inspecteur départemental de l’éducation et de la formation, Mamadou Lamine Sakho, du corps enseignant, des parents d’élèves et des responsables et membres du mouvement ‘’Actions 11’’ de Mbour. ‘’Ce geste est lié au fait qu’à mon humble avis, nous devons aider nos gouvernants, nos Etats, à améliorer l’éducation, parce qu’on ne peut pas parler de développer en occultant l’éducation. Nous sommes bien placés pour le dire, parce que nous sommes un pur produit de l’école sénégalaise’’, a fait valoir le professeur Daouda Ndiaye.
Il considère qu’il est ‘’important’’ d’amener tous à prendre conscience que sans l’accompagnement de l’éducation, il sera très difficile de développer le Sénégal. ‘’Aidons l’école sénégalaise, aidons les autorités à faire de l’école sénégalaise la meilleure école africaine, pour ne pas dire au monde. Parce que la qualité d’une école ne se mesure pas en termes de construction d’établissements mais surtout aux produits écoles’’, a insisté le professeur Daouda Ndiaye. Il invite les Sénégalais à faire de la solidarité la première arme pour développer leur pays. ‘’Il faut faire de la solidarité un mécanisme normal réel, pour qu’on aide ceux qui n’ont pas les moyens, ceux qui n’ont pas eu la chance que nous avons pour réussir. Aucun pays ne peut se développer aujourd’hui sans la solidarité, pas forcément de la solidarité financière, elle peut être matérielle, psychologique, logistique, etc.’’, a-t-il fait noter. L’inspecteur départemental de l’éducation et de la formation, Mamadou Lamine Sakho, a magnifié ce geste du professeur Ndiaye qui, selon lui, a eu à appuyer le secteur de l’éducation, comme il le fait dans la santé, le social, entre autres. ‘’Nous mesurons à sa juste valeur votre action qui va soulager les parents d’élèves et les apprenants. Nous saluons votre sens de partage et de solidarité qui aura un impact positif sur l’éducation des enfants’’, a lancé M. Sakho.

Article a lire:  Marche pacifique des etudiants polytechniciens et normaliens
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur pinterest

A ne pas rater

Concours et emplois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité Emploi : Conseils, Vie Pro, Entreprises qui recrutent ...

En cliquant sur « S’inscrire », vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

MBOUR : 700 KITS SCOLAIRES POUR DES ÉLÈVES DE LA COMMUNE