Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

Découverte: Lycée Seydina Limamou Laye — Guédiawaye


SITUATION ET HISTORIQUE

Le lycée Seydina Limamou Laye est construit sur une superficie de 40.000 m2 dont 12.450 m2 occupés par les bâtiments (à Guédiawaye, dans la banlieue dakaroise). Le reste est réservé aux routes, aux passages piétonniers, aux zones de parking et aux espaces verts.

La création de ce lycée était, à l’origine, motivée par le souci de satisfaire la trop forte demande scolaire des populations de la banlieue, qui n’avaient pas de structures éducatives du second cycle ni de structures d’Enseignement technique et de Formation professionnelle.

Baptisé à l’occasion de son inauguration le 7 juin 1979 par Abdou Diouf, Premier Ministre du Sénégal et le Khalife Général des Layènes, conformément au décret numéro 79.516 du 7 juin 1979, il s’appellera désormais Lycée Seydina Limamou Laye. Le 10 Octobre de la même année, le lycée sera ouvert pour accueillir ses premiers élèves dans ses nouveaux locaux.

edu_lycee_limamou_laye                                                                         Portail du LSLL

Etablissement public d’enseignement secondaire général, technique et de Formation professionnelle, le lycée Seydina Limamou Laye, depuis sa création,  s’est toujours distingué sur le plan des résultats aussi bien au baccalauréat qu’au Concours général. Egalement, les Clubs remportent régulièrement des prix dans différents concours et manifestations. C’est dire que le lycée Seydina Limamou Laye mérite sa renommée et son statut de lycée d’excellence.

Le lycée Seydina Limamou Laye compte actuellement douze (12) agents de l’administration, deux cent quatre-vingt-dix (290) Enseignants, trente-trois (33) personnels d’encadrement, trente-cinq (35) personnels de service et cinq mille sept cent un (5701) élèves (4812 dans l’Enseignement général, 547 dans l’Enseignement technique et 342 dans la Formation professionnelle). Le Proviseur a donc sous sa dépendance six-mille-soixante-dix (6070) agents qu’il doit administrer.

I. ORGANISATION DU LYCEE SEYDINA LIMAMOU LAYE

1.2. Les ressources humaines

1.3.1.1. Le personnel administratif

Sur le plan administratif, le lycée Seydina Limamou Laye est dirigé par un Proviseur, Chef de l’Etablissement. Il est assisté dans les différents domaines de la gestion du lycée par :

  • un Censeur, responsable de la gestion pédagogique de l’Enseignement général ;
  • un Directeur des Etudes, chargé de la gestion pédagogique de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle assisté par un Chef des travaux dont le rôle est de coordonner les travaux au niveau des ateliers ;
  • une Intendante, chargée de la gestion financière ;
  • une Comptable matière ;
  • une aide d’administration ;
  • deux secrétaires ;
  • un infirmier ;
  • un assistant social ;
  • un agent de santé ;
  • un concierge ;

1.3.1.2. Le personnel d’encadrement

Le lycée Seydina Limamou Laye compte huit (08) Surveillants généraux, assistés par vingt-cinq (25) Secrétaires Surveillants.

Les Surveillants généraux participent notamment au contrôle de la conduite des élèves et de leur travail. Ils ont sous leur autorité des surveillants dont ils organisent les emplois de temps en accord avec le Censeur et le Directeur des Etudes et dont ils contrôlent les activités. Ils participent à la permanence administrative pendant les vacances scolaires conformément aux dispositions en vigueur.

Les élèves du LSLL sont assez bien encadrés. Les surveillants généraux gèrent en moyenne treize (13) classes et les surveillants simples ont en charge quatre (04) classes en moyenne. Nous constatons aussi, à ce niveau, un nombre assez important de femmes. Sur les trente-trois personnels d’encadrement, vingt-et-un (21) sont des femmes.

1.3.1.3. Le corps professoral

Les 290 professeurs du lycée Seydina Limamou Laye se répartissent en trois groupes :

  • § les professeurs titulaires, au nombre de deux cent onze (211), sont titulaires d’un diplôme professionnel d’enseignement et sont soient des PES, soient des PEM ;
  • § les professeurs contractuels, au nombre de quarante-deux (42), sont titulaires d’un diplôme universitaire ou professionnel : DEA, Maitrise ou Master, Licence, DUES, DUT, BTS, DIS… ;
  • § les professeurs vacataires, au nombre de trente-sept (37), sont aussi titulaires d’un diplôme universitaire ou professionnel : DEA, Maitrise ou Master, Licence, DUES, DUT, BTS, DIS…

Les professeurs titulaires

Ils sont titulaires d’un diplôme professionnel d’enseignement délivré par l’Ecole Normale Supérieure de Dakar (ENS) actuelle FASTEF ou par l’Ecole Normale Supérieure d’Enseignement technique et professionnel de Dakar (ENSETP) qui est soit :

  • Le CAES (Certificat d’Aptitude à l’Enseignement Secondaire) pour les titulaires d’une Maitrise ou d’un diplôme supérieur ;
  • Le CAEST (Certificat d’Aptitude à l’Enseignement Secondaire technique) pour les titulaires d’une Maitrise ou d’un diplôme supérieur ;
  • Le CAEM (Certificat d’Aptitude à l’Enseignement Moyen) pour les titulaires d’une Licence ;
  • Le CAEMT (Certificat d’Aptitude à l’Enseignement Moyen Technique) pour les titulaires d’une Licence.

1.3.1.4. Le personnel de service

Pour le maintien de la sécurité, de la salubrité et de l’état des infrastructures, il existe au sein du lycée un personnel de service composé de gardiens, de femmes de service et de manœuvres.

Les gardiens au nombre de douze (12) assurent la sécurité de l’établissement de jour comme de nuit. La propreté des classes, des toilettes et des différents bureaux, est à la charge des femmes de service au nombre de dix-neuf (19). Quant aux manœuvres, ils sont chargés de faire des réparations et autres petites taches ne nécessitant pas de spécialisations.

 

 

II. FONCTIONNEMENT DU LYCEE SEYDINA LIMAMOU LAYE

L’organisation et le fonctionnement d’un Etablissement scolaire est régi par la Circulaire 1950/MEN/S2 du 14/5/66 fixant les attributions des Chefs d’Etablissement, des Censeurs et des Directeurs des Etudes. Pour le fonctionnement de son établissement, le Chef d’Etablissement doit se conformer aux règles établies et savoir prendre des initiatives pour aller au-delà du formalisme habituel. Cela est d’autant plus nécessaire que la politique de décentralisation et de déconcentration confère aujourd’hui au Chef d’Etablissement plus de responsabilités. Ainsi, des structures de concertations doivent nécessairement être mises en place pour servir de cadres de discussion pour réguler la vie de l’établissement. Au lycée Seydina Limamou Laye, les différentes structures mises en place sont :

2.1. L’Assemblée Générale du personnel ou de rentrée

 

2.2. Le Conseil de Gestion

2.3. Le Conseil pédagogique

2.4. Le Conseil d’enseignement

 

2.5. Le Conseil de discipline

 

2.6. Le Conseil de classe

 

2.7. Les Cellules pédagogiques

 

2.8. Les Professeurs principaux

 

2.9. Le Foyer Socio-éducatif.

 

Pour plus d’information, vous pouvez visiter le site du lycée Seydina Limamou Laye

 

 

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.