Groupe Info Etudes
Métiers

Les secrets pour réussir un entretien d’embauche

En moyenne, les recruteurs reçoivent entre 80 et 100 candidatures pour un poste à pourvoir. Si vous avez passé la première étape des candidatures, et que vous avez un entretien d’embauche, il s’agit d’un premier bon point ! Pour continuer sur votre lancée, voici les secrets bien gardés à avoir en tête pour réussir un entretien d’embauche…

UNE PRÉPARATION QUI S’IMPOSE AVANT L’ENTRETIEN D’EMBAUCHE

Pour réussir son entretien d’embauche, il est nécessaire de l’avoir préparé au préalable. Le recruteur souhaite « la meilleure personne » pour le poste. C’est pourquoi vous devez être cohérent sur la forme comme sur le fond.

Cette phase de réflexion et de préparation vous apportera confiance et spontanéité dans votre discours.

S’INFORMER

Se renseigner sur l’entreprise et sur son secteur d’activité est la première étape. L’objectif ? Être incollable sur le produit ou service de l’entreprise.

Cette étape vous permettra de voir si cette entreprise vous attire par son activité, son style, sa renommée… mais aussi d’être plus informé. Vous pourrez ainsi prouver votre motivation, votre connaissance du secteur et du métier.

Ne négligez aucune source d’informations. Servez-vous d’internet, des articles de presse, des interviews… Soyez au point sur votre sujet. Vous pouvez préparer des fiches mnémotechniques pour retenir les points importants : valeurs de la société, clients principaux, dernières actualités.

Si vous connaissez le nom de votre recruteur, n’hésitez pas à consulter son profil sur LinkedIn. Vous pouvez même contacter les employés actuels de l’entreprise afin de leur poser vos questions.

SE CONNAÎTRE

Préparez votre pitch et entraînez-vous

Parlez-moi de vous… Cette question est un classique de l’entretien d’embauche. Le recruteur souhaite tester votre capacité à synthétiser un discours clair par rapport au poste convoité. Résumez les grandes lignes de votre parcours en 1 minute en mettant en avant vos atouts.

Une fois votre pitch préparé, entrainez-vous à parler de façon fluide. Faites des pauses régulièrement pour respirer et ne pas parler trop vite ou trop lentement.

Confrontez votre CV aux exigences du poste

Vous devez connaître sur le bout des doigts les informations inscrites dans votre CV et votre lettre de motivation. Mettez-vous à la place du recruteur, en vous demandant ce qui peut l’intéresser chez vous. Identifiez pour ce poste tous vos points forts et points faibles en étant objectif. Analysez les expériences professionnelles indiquées sur votre CV et déduisez-en celles qui peuvent l’intéresser.

Concernant votre personnalité, demandez-vous si vos loisirs démontrent les qualités requises pour ce poste.

Préparez les questions de l’entretien

Les entretiens sont souvent structurés de la même façon. Profitez-en pour préparer les questions qui risquent d’être posées et les réponses adéquates. Cela vous permettra de gérer au mieux le stress de l’entretien, et de réagir aux éventuelles questions déstabilisantes. Ce sera l’occasion pour vous d’apprendre à parler de vous-même et savoir vous « vendre ».

ARRIVEZ DANS LES MEILLEURES CONDITIONS

La tenue vestimentaire

La communication non verbale, autrement dit la manière dont vous vous comportez, doit être prise en compte lors de votre préparation.

Le recrutement ne se fait pas au physique, mais la première impression est décisive. Votre tenue vestimentaire doit être soignée, adaptée au poste convoité, à votre personnalité, ainsi qu’à la culture de l’entreprise. Il n’y a pas réellement de tenue type à adopter lors de l’entretien. Le plus important est de rester naturel et d’être à l’aise dans vos vêtements. Présentez-vous sous votre meilleur jour en vous dirigeant vers des vêtements sobres, propres et parfaitement repassés.

L’intonation

Il est important de maîtriser son intonation pour mieux vous vendre. Faites attention à votre débit de parole. Pensez à faire des pauses afin d’avoir un échange fluide sans que le recruteur ait l’impression que vous récitiez une leçon. Même si cela peut vous paraitre secondaire, le recruteur est sensible à ces signaux.

La ponctualité

La ponctualité est un élément décisif lors d’un entretien d’embauche, il est signe de respect. Cela montre également votre sérieux, votre professionnalisme ainsi que votre intérêt pour le poste. Les retards peuvent donner une mauvaise impression avant le début de l’entretien. Prenez en compte les éventuels imprévus comme la circulation, la panne de réveil… En cas de retards, prévenir l’entreprise est la moindre des politesses.

Les documents

Prenez avec vous l’ensemble des documents qui peuvent intéresser votre recruteur. Petite astuce, utilisez une chemise cartonnée qui porte le nom de l’entreprise, puis posez le dossier sur le bureau. Ajoutez-y une copie de l’annonce à laquelle vous répondez, plusieurs CV, vos diplômes et si vous le souhaitez, votre mémoire de fin d’études s’il est en rapport direct avec le poste.

LE DÉROULEMENT DE L’ENTRETIEN D’EMBAUCHE

Il ne faut rien laisser au hasard le jour J.

LA PRISE DE CONTACT

La courtoisie 

La poignée de main ferme est un des premiers contacts que vous aurez avec votre recruteur. Attendez que l’on vous invite à vous asseoir est une marque de politesse.

Le sourire 

Être souriant est rassurant aussi bien pour vous que pour le recruteur. Cela vous rend sympathique et permet au recruteur de vous imaginer au sein de l’équipe.

Le regard 

Regardez votre recruteur dans les yeux vous permettra de montrer votre assurance.

La posture

Asseyez-vous correctement sur votre siège. Cela démontrera votre sérieux et votre professionnalisme.

L’écoute

Ecoutez avec attention ce que le recruteur vous dit afin de montrer votre intérêt pour l’entreprise.

La parole

Prenez votre temps et articulez pour éveiller l’intérêt et la curiosité du recruteur, mais également pour une communication plus fluide entre votre interlocuteur et vous.

L’ENTRETIEN

L’entretien confirme ou infirme l’impression que le recruteur s’est faite de vous. Malgré le stress que celui-ci procure, prenez sur vous pour ne rien laisser transparaître et ne pas vous laisser déstabiliser par votre nervosité.

Soyez attentif et à l’écoute du début à la fin de l’entretien. Ne vous contentez pas de répondre aux questions posées. Il ne s’agit pas d’un interrogatoire mais d’un échange. Profitez-en pour poser des questions cela montrera que vous avez compris les besoins et les attentes du recruteur.

Prenez des notes sur les informations importantes de l’entreprise, cela vous permettra d’avoir des pistes de questions à poser à la fin de l’entretien. C’est aussi un gage de sérieux et d’intérêt pour le poste en question.

LA CONCLUSION

La conclusion est aussi importante que la phase d’accueil. Si le recruteur vous demande si vous avez des questions, profitez-en pour approfondir les points que vous souhaitez aborder. Pour conclure l’entretien, il est de rigueur de remercier votre interlocuteur, de lui dire au revoir et de saluer les personnes qui vous ont accueilli. N’hésitez pas à le remercier une seconde fois par mail.

Pour réussir votre entretien, éliminez les idées négatives de votre tête. Laissez la place au bon stress. Retenez une chose : un entretien d’embauche réussi est un entretien d’embauche préparé.

Avec WebMarketing !

VOS CONTRIBUTIONS

Articles connexes

Cv : 10 erreurs courantes à éviter

Bara DIAW

Taux de chômage au Sénégal – Voici les derniers chiffres de l’ANDS

Bara DIAW

Métiers – Recrutement : Les profils les plus recherchés en Afrique et les salaires

Bara DIAW

Classement des 5 meilleurs métiers au monde

Bara DIAW

Plusieurs modèles à télécharger : CV, demandes de stage ou d’emploi

Bara DIAW

Cinq (5) choses que les recruteurs veulent voir sur un CV

Bara DIAW

Laissez un commentaire

Groupe Info Etudes
x