Groupe Info Etudes
Actualités Appels à candidature

Les Prix africains de fact-checking : candidatures ouvertes

Initiés en 2014, les Prix africains de fact-checking sont les seuls à récompenser, chaque année, des journalistes de médias basés en Afrique dans le domaine en plein essor de la vérification des faits.

En 2018, nous avons reçu plus de 150 candidatures de plus de 20 pays, dont la Côte d’Ivoire, le Nigéria, le Bénin, l’Afrique du Sud et le Sénégal. Lors de la première édition, nous avons reçu des candidatures de plus de 40 journalistes de 10 pays.

« Le rôle de l’information – et de la désinformation – dans l’influence des politiques publiques a été fortement mis en avant ces derniers temps », a déclaré Noko Makgato, le directeur adjoint d’Africa Check.

« L’intérêt accru que suscite chaque année la vérification des faits ne peut que contribuer à renforcer la qualité du débat public et, espérons-le, à améliorer la qualité de la vie sur tout le continent. Nous sommes impatients de recevoir davantage d’inscriptions cette année ».

En 2019, voici les différents prix à remporter :

  • Fact-check de l’année par un journaliste en activité
  • Fact-check de l’année par un étudiant en journalisme
  • Finaliste de l’une des deux catégories ci-dessus

Les articles soumis doivent avoir été publiés ou diffusés entre le 1er septembre 2018 et le 30 juin 2019. Ils doivent avoir exposé une déclaration, trompeuse ou erronée sur un sujet important, faite par une personnalité publique ou par une institution en Afrique.

Le gagnant du Prix du meilleur article de fact-checking par un journaliste en activité recevra un prix de 2 000 dollars, tandis que le finaliste se verra attribuer 1 000 dollars. Le lauréat du Prix du meilleur article de fact-checking par un étudiant en journalisme recevra un prix de 1 000 dollars et le second 500 dollars.

Postulez aux Prix

Critères

  • Fact-check de l’année par un journaliste en activité

Pour être éligible, l’article doit être une production journalistique vérifiant un ou plusieurs faits et publiée ou diffusée pour la première fois – entre le 1er septembre 2018 et le 30 juin 2019 – par un média basé en Afrique. La production peut être soumise sous forme imprimée ou en ligne (y compris sur un blog), diffusée à la radio ou à la télévision. Les articles publiés par Africa Check ne sont pas admissibles au concours..

  • Fact-check de l’année par un étudiant en journalisme

Pour être éligible, le candidat doit avoir fréquenté une école de journalisme en Afrique entre le 1er septembre 2018 et le 30 juin 2019. L’article soumis doit être une production journalistique vérifiant un ou plusieurs faits, réalisée sous forme de travaux d’école ou publié pour la première fois – entre le 1er septembre 2018 et le 30 juin 2019 –  sur un blog, une publication étudiante ou par un média basé en Afrique. La production peut être soumise sous forme imprimée ou en ligne (y compris sur un blog), diffusée à la radio ou à la télévision. Les articles publiés par Africa Check ne sont pas admissibles au concours.

Les candidats ne peuvent s’inscrire aux Prix que dans une seule catégorie par an mais ils peuvent soumettre plusieurs articles s’ils le souhaitent.

Processus d’évaluation

Les candidatures seront évaluées en fonction des quatre critères suivants :

  • L’importance pour la société au sens large de la déclaration faisant l’objet de vérification
  • Comment la déclaration a-t-elle été confrontée aux preuves disponibles ?
  • Dans quelle mesure l’article a présenté les preuves pour et contre la déclaration
  • L’impact de la publication de l’article sur le débat public.

Les inscriptions se clôturent le 30 juin 2019 à minuit GMT. La liste de présélection sera dévoilée à la mi-septembre 2019. Soyez à l’affût !

VOS CONTRIBUTIONS

Articles connexes

Année scolaire 2019/2020 : Les dates de la rentrée, des compositions, et des vacances fixées par le Pr Macky

Bara DIAW

30 milliards de F CFA pour accompagner 150 000 jeunes dans l’entrepreneuriat agricole

Bara DIAW

Accusé d’avoir bénéficié des passerelles professionnelles, Saourou Sène répond et jure

Bara DIAW

Affaire Institut Jeanne d’Arc : les vérités de Cheikh Yerim Seck (Vidéo)

Bara DIAW

Yavuz selim “profané” ! (Par Amadou Demba Baldé)

Bara DIAW

Le Pr Macky Sall veut une “année scolaire et universitaire apaisée”

Bara DIAW

Laissez un commentaire

Groupe Info Etudes
x