Elle est pour une dizaine de jours, le pôle de promotion africaine de la recherche et de l’innovation .A cet effet quatre cours dans le domaine des mathématiques pour le traitement du signal et des mathématiques par cryptographie y seront dispensés.
Le Burkina Faso , le Cameroun, le Mali, la Mauritanie, le Congo Brazzaville ainsi que 40 Sénégalais vont en bénéficier.

Un  événement important salué par le directeur de l’Ecole Polytechnique de Thies Baba Diaw.Ce dernier estime que “ces moments de partage dans la promotion de la recherche et de l’innovation technologique ont été suscités par son institution et le laboratoire d’algèbre de l’université Cheikh Anta Diop en collaboration avec le Centre Interbancaire des Mathématiques Pures et Appliquées (Cimpa)
Par ailleurs le directeur de l’Ept affirme que ces cours contribuent au renforcement des relations dans le domaine de la science.
Présent à la cérémonie officielle de l’Ecole Mathématique Africaine, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche Marie Teuw Niane a souligné que l’émancipation de l’Afrique passe par la science et la technologie. En outre, il s’est félicité d’une telle rencontre.Pour lui : ” la tenue de cette rencontre au Sénégal relève d’un engagement fort du Président de la République.”

VOS CONTRIBUTIONS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here